Pompignac sauvegarde environnement

Préservons Pompignac

 

LINKY A LA UNE 24 septembre 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 11 h 45 min

Vendredi 22 septembre, nous sommes allés à la mairie pour nous renseigner sur certains sujets. Nous avons rencontré M. Lopez, maire de Pompignac. Très aimablement, il a mis à notre disposition les documents demandés (demandes de permis de construire) et nous avons pu aborder le sujet de l’installation des nouveaux compteurs LINKY. Ses réponses ont été très évasives, il ne semble pas connaître la date de la venue des installateurs d’ENEDIS sur l’ensemble de la commune (prévue pour 2O18 selon nos sources)…

Mais, gros progrès, comme nous lui rappelions notre demande écrite à lui même ainsi qu’à tous les conseillers municipaux, d’une réunion publique à ce sujet, (restée sans réponse), il n’en a pas écarté la possibilité. Sa crainte serait que cela soit « polémique ». Nous le rassurons tout de suite: les pompignacais ne sont pas des excités. Ce sont des gens responsables, soucieux d’être informés sur les sujets qui touchent leur vie de tous les jours. Quand bien même le débat serait animé, personne n’aurait envie de s’attraper par le col de la veste. Pour nous cette réunion est essentielle. La décision d’accepter l’installation des nouveaux compteurs doit être laissée à chaque citoyen! C’est la base même de la démocratie.

Nous prenons note de cette demi promesse.

Depuis quelques mois, la lutte entre ENEDIS et les consommateurs est engagée partout en France. Des procès ont lieu, parfois en faveur des opposants à la pose des compteurs.

  Ce mois ci,  QUE CHOISIR propose un gros dossier sur Linky.   DSC09774   Les 8 pages qui y sont consacrées abordent les questions que l’on se pose, les craintes ressenties, les risques, les dysfonctionnements trop fréquents, les ondes électro magnétiques…
Nous ne pouvons qu’encourager à se procurer ce numéro de QUE CHOISIR.        

  Mais cela ne doit en aucun cas, empêcher l’équipe municipale d’organiser une réunion d’information et de débat.

 

 

UN COMPTEUR PREOCCUPANT 17 septembre 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 17 h 31 min

En cette rentrée scolaire 2017, nous retrouvons le dossier des compteurs ‘intelligents’ Linky. L’arrivée de ces compteurs électriques est prévue à Pompignac pour 2018.

Ce que nous savons, c’est que  les installateurs sous traitants de ENEDIS parcourent la Gironde et mettent en place ces nouveaux compteurs sans que les utilisateurs aient le choix entre les anciens compteurs et ces compteurs Linky à la jolie couleur vert anis.

Notre association PSE est préoccupée par ce problème.  Nous avons déjà exposé nos réticences:

PSE image linky

  1. Pourquoi changer les compteurs existants qui fonctionnent très bien?
  2. Que faire des anciens compteurs? Le recyclage semble extrêmement difficile: présence de métaux rares…
  3. La durée de vie de ces nouveaux compteurs est estimée à 15 ans maximum. Que faire dans 15 ans? recommencer une nouvelle installation qui coûtera de nouveau 4 milliards d’euros? Que ferons nous des anciens compteurs? C’est un aspect très préoccupant de cette décision d’EDF.
  4. Est on sûr que ce matériel est sans conséquence pour notre santé, celle de nos enfants?
  5. Est il indispensable que nous sachions à la minute le montant de notre consommation d’électricité?
  6. Est il anodin de laisser les opérateurs et autres entreprises avoir accès à nos données personnelles?
  7. Est il vrai que ces compteurs ne sont pas aussi performants que les  anciens et qu’il faille en augmenter la puissance donc voir les factures augmenter?
  8. Est il vrai que les installateurs d’ENEDIS imposent cette installation parfois de façon agressive, aux citoyens qui la refusent? Pourquoi ne pouvons nous nous y opposer?
  9. Pourquoi ne pas laisser le choix à chaque citoyen de faire installer ou non un nouveau compteur
  10. Pourquoi certains pays comme l’Allemagne ont ils refusé la venue de ces compteurs sur leur territoire?

Toutes ces questions font que PSE a adressé un courrier à Monsieur le Maire de Pompignac et à chacun de ses conseillers municipaux, demandant une réunion publique d’information. A CE JOUR, SEUL UN CONSEILLER DE L’OPPOSITION NOUS A REPONDU. Nous le remercions vivement d’être à l’écoute de ses concitoyens.

Soit nos élus sont indifférents à ce que décident les entreprises publiques pour leur commune, soit ils jettent nos lettres au panier, soit ils n’ont pas reçu notre courrier…

Chaque semaine, des municipalités refusent qu’ ENEDIS installe ces compteurs.

Pour obtenir des renseignements au sujet de Linky, nous vous suggérons  d’aller sur n’importe quel site de EDF. En ce qui concerne les associations qui s’opposent à l’installation de ces compteurs, nous proposons:

stoplinky.bordeauxmetropole@gmail.com   ou

robindestoits.org

Nous relancerons l’équipe municipale au sujet de cette demande de réunion d’information.

 

 

C’EST LA RENTREE AUSSI POUR PSE 2 septembre 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 13 h 03 min

« Je vais vous dire ce que me rappellent tous les ans, le ciel agité de l’automne et les feuilles qui jaunissent dans les arbres qui frissonnent…

Ce que je vois … c’est un petit bonhomme qui les mains dans les poches et son sac sur le dos, s’en va à l’école en sautillant comme un moineau…. » Anatole France

automne 2

 Nos enfants ne vont plus que rarement à l’école à   pieds, et cependant nous savons qu’il y a des demandes, pendant les  beaux jours, d’un déplacement tranquille dans nos communes de la CDC.

Fidèle à ses engagements, PSE a travaillé sur le sujet de l’aménagement  de pistes cyclables et de cheminements piétonniers pour des promenades ou des trajets vers les centres villes.  bicyclette

Nous avons rédigé un dossier « pistes cyclables » qui concerne toute la communauté de communes des Coteaux Bordelais.

Ce chemin utiliserait les voies cyclables existantes, se raccordant aux voies piétonnes que nous parcourons lors des marches en groupe ou des promenades en famille.

Le projet présenté permettrait de relier Carignan, Camarsac, Fargues, Pompignac, Salleboeuf, les chemins convergeant vers Tresses.    bicyclette 2 Certaines communes comme Salleboeuf, ont déjà créé des pistes cyclables, ce qui faciliterait les aménagements. Chaque tronçon prévu ferait entre 3 et 5 km. De belles promenades en perspective!

Ce dossier a été adressé à Monsieur le Président de la Communauté des Communes, ainsi qu’à toutes les communes. Plusieurs maires se sont montrés intéressés. Nous aimerions que ce projet ne reste pas dans les tiroirs …

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 7 JUILLET 2017 17 juillet 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 9 h 52 min

Le maire avait réuni son conseil municipal le 7 juillet. Les conseillers municipaux étaient peu nombreux, mais le quorum était juste atteint.

L’approbation du procès verbal du dernier conseil municipal n’était pas à l’ordre du jour, comme le rappelle un élu d’opposition. Explication du maire: Mme Daydé, Secrétaire Générale de la commune a obtenu sa mutation ailleurs, ce qui occasionne un surcroît de travail… (une explication comme une autre, cependant, quand Mme Daydé travaillait encore à Pompignac, il n’y avait pas toujours de comptes rendus des séances du conseil municipal.)

Opérations immobilières:

Le même élu demande s’il est possible d’obtenir des précisions  sur les finances concernant les opérations immobilières. Le maire explique que c’est assez compliqué, que les ventes se font au coup par coup. Un point des ventes sera fait à la rentrée.  (Dont acte)

Indemnités des élus:

Les points d’indice de la fonction publique ayant augmenté, les  indemnités du maire et des adjoints doivent être revues, selon les instructions du Préfet. Ce qui est approuvé par le conseil municipal, même si le maire ne veut pas communiquer les chiffres exacts. ( jusqu’à présent, le maire recevait 1634,63 euros par mois, chaque  adjoint 627,24 euros)

Déplacements en CDC

Un élu d’opposition informe que peu d’élus ont participé à une réunion concernant les déplacements dans la CDC. (5 sur 26) Le sujet était assez important pour que les élus se mobilisent,  mais s’agit il d’une « désaffection de la chose publique »?  A Fargues St Hilaire, le trafic est de 20 000 véhicules/jour. Une surface de 2000 m2 est en construction, ce qui risque de nuire aux commerces prévus à Pompignac. Cet élu  pose le problème de la rentabilité de ce petit commerce. Mais le maire et un élu de la majorité se veulent rassurants: toutes les études ont été faites pour que cela soit rentable. La pharmacienne de Pompignac compte sur une augmentation de 20% de la fréquentation. Les travaux de ce centre commercial commencent le 10 juillet 2017… PSE est très préoccupé par la circulation dans Pompignac, nos solutions sont encore consultables sur ce site

Bibliothèque

La bibliothèque de Pompignac est  raccordée au réseau de à la bibliothèque de prêt, ‘Biblio Gironde’.

Un élu évoque le problème posé par la responsable de la bibliothèque, qui souhaite que la bibliothèque ne serve pas de vestiaire pour les différentes manifestations culturelles. Le maire a bien souligné que les bénévoles de la bibliothèque doivent s’adresser directement à lui, et non aux conseillers municipaux…( »point-barre ») Un rapport de gestion sera demandé, et toute demande doit lui être faite personnellement par écrit.

 

 

 

 

Le maire et la Laurence 4 juillet 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 13 h 59 min

Préoccupés par l’état stationnaire du dossier zone libellule, nous avons adressé un courriel à Monsieur le Maire de Pompignac. libellule 1

Nous y faisions remarquer qu’un arrêté de la préfecture, en septembre 2015, précisait  « La zone de rejet végétalisé sera réalisée à partir du second trimestre 2017 et terminée  avant l’été 2017″.      
        
Notre message demandait donc si la préfecture avait accordé un nouveau délai, ce qui nous paraît souhaitable du point de vue légal.

Nous avons reçu une réponse de Monsieur le Maire, ce dont nous le remercions sincèrement,  que nous commenterons au fur et à mesure:

LE MAIRE:  – Les rejets de la station d’épuration sont bien moins impactant(s) sur le milieu naturel que ceux de l’ancienne station, obsolète, qui ne traitait pas les métaux lourds, et dont les processus de traitement des boues étaient nettement moins performants que ceux de la station actuelle.

     PSE :Nous ne parlions pas de l’ancienne station d’épuration, mais de la nouvelle, mise en service en      octobre 2016, qui rejette des eaux adaptées à un niveau de débit élevé de la Laurence, qui n’est pas atteint entre juin et octobre. 

LE MAIRE:  – Ainsi, depuis octobre 2016, date de mise en circulation de la nouvelle station, le milieu naturel est bien mieux préservé qu’auparavant comme en témoignent d’ailleurs les contrôles faits soit par le SATESE, soit par la DDTM.

  PSE : Nous maintenons: les eaux rejetées pendant l’étiage n’ont pas la qualité nécessaire à un rejet direct non polluant dans la Laurence.

 LE MAIRE:  – Aussi, il est quelque peu déplacé d’affirmer « Les rejets actuels de la   nouvelle station d’épuration auront un impact négatif sur la qualité des eaux de la Laurence ». Cette allégation est fausse et relève d’une démarche trop souvent suivie par votre association de critique et de dénigrement, sans aucun fondement. Vous auriez dû, bien au contraire, nous féliciter d’avoir pu mener à bien ce grand chantier de renouvellement de notre station d’épuration, ce que les équipes municipales précédentes avaient amplement négligé de faire, accablant le milieu naturel d’une charge de pollution qui semblait ne gêner personne à l’époque, ni vous, ni les conseillers municipaux en place. Pourtant, l’annonce de la construction de la nouvelle station d’épuration avait été faite par la précédente équipe, réitérée dans le ¨PLU même, projet jamais réalisé cependant.

     PSE : L’urgence d’apporter une solution à la station d’épuration insuffisante figurait déjà au programme des deux listes en lice en 2008. Il aura fallu plus de 8 ans pour que la première étape de la STEP soir réalisée, et plus de 10 ans pour son achèvement complet. L’équipe de la première mandature du maire actuel (2008-2014), n’a donc pas fait mieux que les précédentes.

LE MAIRE: – Il a fallu que la population de ce village change léquipe municipale pour qu’enfin les équipements attendus depuis des décennies se réalisent, nouvelle école, nouveau restaurant scolaire, nouvelle station d’épuration, voie nouvelle du centre bourg, pôle médical, logements, commerces, village artisanal pour accueillir des entreprises…

     PSE : Nous rappelons seulement que ces réalisations ont été faites en dépit des promesses électorales….

LE MAIRE: – Pour ce qui relève de la Zone Humide, dite Zone Libellule, c’est un plus, qui n’était pas obligatoire, et que nous avons proposé à la Préfecture et au Département au moment des études faites pour réaliser la nouvelle station,     libellule 3  dans un but purement écologique et dans une démarche que nous voulions exemplaire, plaçant notre commune dans les communes de pointe au niveau du respect de l’environnement. 

     PSE : Rappelons que le stockage est obligatoire, non la zone paysagée. Nous avons déjà expliqué précédemment, que pendant la période d’étiage 2017, les rejets dans la Laurence seront nuisibles au milieu naturel.

LE MAIRE: – Cette zone humide permettra de traiter les polluants invisibles, comme la caféine, les œstrogènes, les antibiotiques, etc, ce que ne traite aucune station de la Gironde (sauf celle de Mios où se trouve une zone libellule) . Nous serons donc pionniers en la matière et soutenus dans cette démarche par les autorités de tutelle. 

     PSE : Nous sommes très satisfaits que cette station d’épuration une fois terminée soit un modèle d’efficacité pour la préservation du milieu naturel. Mais  combien de temps faudra t il encore attendre?

LE MAIRE : – De ce fait, les retards pris dans la mise en place de cette zone n’ont pas de conséquence eu égard aux niveaux de traitement exigés, dans la mesure où la qualité du milieu naturel est préservée selon les normes admises. C’est amplement le cas au sortir de notre station d’épuration. La zone libellule apportera un plus, qui n’est absolument pas exigé par les normes de rejet actuelles.

PSE : Non, la qualité du milieu naturel n’est pas préservée au sortir de la station d’épuration. Le traitement des eaux polluées réalisé par une station d’épuration n’est jamais complet: l’eau rejetée n’est pas potable. La rivière qui reçoit les eaux rejetées continue son épuration par deux phénomènes physico-chimiques: l’oxygénation et la dilution. L’efficacité dépend du niveau d’eau de la rivière. Le débit de la Laurence est trop faible pendant l’été. Pour obtenir une efficacité maximale, la station d’épuration aurait dû pouvoir pousser plus à fond le traitement des eaux polluées, ce qui aurait entraîné un coût d’investissement et de fonctionnement bien supérieur.

LE MAIRE: – De ce fait, l’ Etat nous a accordé les délais que nous demandions, comme en témoigne le document que je vous joins.    

PSE: Nous avons reçu un message de la préfecture, nous informant qu’un délai supplémentaire a été accordé jusqu’en mai 2018 pour l’achèvement des travaux.  Nous sommes assurés d’autre part, que « la mairie s’est  engagée pour la période de juin à octobre, à respecter les obligations de maintien de la qualité de la Laurence en mettant en place des traitements transitoires poussés qui permettront d’atteindre les normes de rejet » Ils s’agit donc bien d’une obligation qui n’est pas remplie actuellement. Dont acte…

Conclusion: La révision du PLU est urgente! L’achèvement des procédures  administratives,  la consultation des  personnes publiques associées, l’enquête publique, l’approbation par le conseil municipal, l’ achat des terrains, la réalisation des travaux, tout cela ne va t il pas retarder encore la mise en place de cette zone libellule? La date fixée au 1er mai 2018 peut être mise en doute. La période de nidification va encore obérer le calendrier prévu….

Notre association est effectivement exigeante et n’est absolument pas dans le dénigrement. Nous voulons que la qualité de vie à Pompignac soit le mieux possible préservée. 

 

 

DEVIATION: ETUDE D’UN CD ENVOYE PAR LE MAIRE 16 juin 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 14 h 48 min

Depuis plusieurs mois, préoccupés de l’aménagement du centre bourg, nous avons contacté les services de l’Etat, le Département, le Préfet et bien sûr la mairie de Pompignac pour savoir si les études d’impact ont été faites  se rapportant à la construction des immeubles de Citon, et plus récemment, à cette déviation qui nous paraît absurde. Les réponses reçues des services de l’Etat sont à peu près les mêmes: le maire estime que les études d’impact ne sont pas nécessaires, donc …  

Voyant les travaux qui commençaient, nous avons une fois de plus demandé ces documents à la mairie. (Les détails de ces échanges avec le maire sont dans l’article intitulé :  «   A propos de la déviation »). Très aimablement, le maire nous a adressé un  CD comportant les documents qu’il estimait répondre à nos demandes. Nous avons demandé à Alain Roux de travailler sur ces documents. Après les avoir commentés lors de notre Assemblée Générale, il nous a adressé ce qui suit:

Par l’intermédiaire d’un CD envoyé par la Mairie, PSE a reçu de la Mairie onze documents relatifs à la déviation de la RD 241 dans la traversée du bourg de Pompignac. Leurs dates d’élaboration s’étalent de juillet 2007 à 2016.

Quatre d’entre eux sont issus de la préparation de la Convention d’Aménagement de Bourg (CAB), étude réalisée par un bureau d’études et financée par le Conseil Général de la Gironde dans le but de définir un projet global d’aménagement. A noter que que les trois premiers sont antérieurs à 2008, (date de la première élection du maire actuel), et que le dernier date de juin 2011. Il est regrettable que la Convention d’Aménagement finalement signée en 2014, n’ait pas été jointe aux documents adressés à PSE. Pourquoi cette omission?

Viennent ensuite dans l’ordre chronologique:

Le rapport de présentation du PLU qui date de juin 2012: c’est la première fois que le  projet de déviation de la RD241, est porté de manière officielle à la connaissance des pompignacais. Ils ont en effet pu le découvrir en consultant les documents soumis à l’enquête publique.

Puis on trouve l’avis du Conseil Général sur le projet de déviation qui date de juin 2013. Il est purement technique et précise clairement qu’une demande formelle devra être présentée à son Président pour que la nouvelle voie soit considérée comme  » départementale ». Cela a t il été fait? Le transfert est il certain?

Deux études géotechniques et un plan topographique sont joints: ils n’appellent aucun commentaire particulier en raison de leur caractère purement technique.

Enfin, trois plans de projets de déviation figurent dans le CD: ils font apparaître que les études citées plus haut et réalisées lors de la préparation de la CAB prévoyaient un passage par la Plaine de Citon, solution impossible aujourd’hui en raison de la construction de logements.

Quelles conclusions tirer de l’analyse des documents transmis à PSE?

1. Aucune étude d’impact au sens du code de l’urbanisme n’a été réalisée.

2. Aucune concertation avec les pompignacais au sens du code de l’urbanisme n’a été conduite. Une occasion de participation des citoyens à la décision publique a été gâchée.

3. Les réflexions ont été menées de manière souterraine et jamais l’analyse comparée de différents scénarios n’a été envisagée.

Alain Roux 7 juin 2017

NOS REMARQUES:

Comme nous le supposions bien, AUCUNE ETUDE D’IMPACT N’A ETE FAITE!!

Une étude d’impact induirait une indemnisation aux riverains lésés…

Le premier projet de déviation passe par Citon (2011) mais les problèmes financiers de Pompignac écartent cette solution: il fallait vendre cet espace à Kaufman et Broad pour récupérer de l’argent. Ont donc suivi plusieurs plans de déviation. Nous avons eu droit lors de réunions publiques, à cette série de plans, sans que jamais ne soit demandé notre avis à ce sujet.

La largeur de la voie nouvelle est prévue pour 2500 véhicules /jour. Pourquoi, alors que c’est l’importance du trafic à 4500 véhicules/jour qui pose problème? A moins que le maire n’ait décidé de faire un sens unique comme nous le proposons!

Si nous demandons les documents de la Convention d’Aménagement du Bourg, les obtiendrons nous?

 

 

 

 

TONTE OU DESTRUCTION? 11 juin 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 18 h 14 min

Chaque année, aux beaux jours, sur les chemins et les  espaces naturels communaux, la coutume est de couper l’herbe des bas-côtés. Pour « faire propre » sûrement? Est ce indispensable?

Cette coutume est souvent remise en cause par des municipalités soucieuses de la  préservation des espèces. Cela concerne les plantes des fossés et bas-côtés et les  insectes très utiles pour la bio diversité.

PSE fleurs des champs

Nous aimerions tant que ce soit le cas chez nous! La patience est la qualité principale des jardiniers, pas de ceux qui passent la tondeuse, apparemment… Route de la poste, les engins ont sévi, la tonte a été faite trop près  du sol, emportant l’herbe, les pousses de fleurs et les petites bêtes! Dans quel but? Pourtant, nous savons qu’il est possible de tondre sans détruire le milieu naturel! Alors, un petit effort, respectons notre milieu naturel.

Je dois rectifier un peu mon article: Le Mensuel (qui à ce jour n’est pas dans les boîtes à lettres) a paru trop tard pour que nous ayons l’information que la commune de Pompignac ‘respecte’ la tonte raisonnée… Dont acte: un bon point. Mais au risque de me faire taper sur les doigts, je persiste: les bas-côtés de la route de la Poste sont massacrés à la tondeuse.

 

 

 

LINKY: QUE FAIRE? 29 mai 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 15 h 06 min

A Bordeaux comme dans beaucoup de villes de France, des citoyens se mobilisent à propos des nouveaux compteurs électriques Linky, dits   » intelligents ». Ces compteurs seront installés dans notre commune dès l’an prochain.  Notre association s’est penchée sur ce sujet.

PSE image linky

Tout d’abord, pourquoi installer des nouveaux compteurs?   En 2009, une très pertinente directive européenne préconisait de réduire l’impact du changement climatique:

- diminuer de 20% les émissions de gaz à effet de serre;

- améliorer l’efficacité énergétique de 20%;

- l’utilisation des ressources renouvelables doivent atteindre 20% des ressources énergétiques.

Donc, pour inciter les citoyens à diminuer leur consommation électrique, il est’ nécessaire’ de changer les compteurs existants.

Que sont ces nouveaux compteurs?

Ce sera une génération de compteurs ‘communicants’. Les compteurs sont  reliés par signal, à un poste de distribution (du quartier) , puis à l’agence de supervision, enfin au fournisseur d’électricité. Ils enregistrent les consommations des clients, transmettent les informations à EDF, qui peut ainsi travailler sur ces données pour gérer au mieux l’émission d’énergie.

Linky vie privée réseau

Mise en place de ces compteurs.

ENEDIS (ancienne ERDF) filiale de EDF, est mandaté pour poser les compteurs Linky. En 2020, 80% des foyers européens doivent être équipés, au rythme de 35 000 poses par jour.

Côtés positifs

La meilleure connaissance des consommations collectives et individuelles permettra une meilleure gestion des flux d’énergie.

Le service publique sera plus performant.

L’exploitation du réseau donc la facturation en seront facilités.

Les consommateurs pourront gérer leur consommation.

La suppression de 10 000 postes entraînera des économies, donc les coûts de gestion seront diminués.

Côtés négatifs 

L’installation de ces compteurs se monte à un coût de 4milliards d’euros.

Les anciens compteurs ne sont pas obsolètes, et leur recyclage problématique. La durée de vie des Linky est estimée à 20 ans.

La connexion des appareils, la transmission des données privées via des antennes installées près des logements peut poser un problème d’environnement, de déontologie et de santé publique. 

La consommation d’énergie est mesurée dans chaque pièce de la maison par un signal magnétique. Risque non négligeable d’émission d’ondes.

ENEDIS doit prévenir les clients par une lettre, 45 jours avant la pose. Ce n’est pas toujours le cas. Il n’est pas possible de refuser la pose d’un compteur Linky, ce qui semble inadmissible aux associations ‘anti Linky’.

Notre association PSE est préoccupée par ces problèmes. Linky : est ce un bien ou un mal? Devant ce manque de clarté,

NOUS SOUHAITONS QU’UNE REUNION PUBLIQUE AIT LIEU A POMPIGNAC, AFIN D’ECLAIRER NOTRE LANTERNE, ET QUE SURTOUT CHAQUE CITOYEN PUISSE AVOIR LE CHOIX D’OPTER OU NON POUR L’INSTALLATION DES NOUVEAUX COMPTEURS. NOUS DEMANDONS AU MAIRE D’ORGANISER CETTE REUNION, …

 Vous pouvez consulter aussi : refus.linky.gazpar.free.fr 

 

 

 

ASSEMBLEE GENERALE 21 mai 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 11 h 08 min

Notre association a tenu son assemblée générale jeudi 18 mai à Salleboeuf.

Depuis plusieurs années, nous sommes interdits de réunion à Pompignac, chez nous, et le village voisin nous accueille toujours avec courtoisie. Nous tenons à remercier le maire de Salleboeuf.

Nous avons eu le plaisir d’une assistance attentive et amicale avec qui nous avons pu débattre des sujets principaux de cette AG: nos actions  de l’année passée;  les dossiers  actuels.

Nous avons notamment rappelé notre préoccupation en ce qui concerne la déviation, qui, en l’état, ne résoudra pas la circulation très problématique à Pompignac. Les réponses des services publiques de l’Etat et de la mairie à nos courriers ne nous satisfont pas. Nous ferons un article particulier à ce sujet.

L’assemblée a également débattu autour d’un dossier qui nous paraît important: les nouveaux compteurs Linky. Leur arrivée à Pompignac est programmée pour 2018, et nous allons adresser un courrier au maire de Pompignac et à ses conseillers municipaux pour obtenir une réunion publique à ce sujet.

Nous avons aussi dans les cartons un projet très particulier pour améliorer la qualité de vie à Pompignac. Cela fera l’objet d’un article détaillé dans quelques temps.

L’Assemblée Générale est toujours un moment fort pour une association. La réunion réussie de PSE a conforté notre association dans sa volonté d’œuvrer pour la qualité de vie à Pompignac. Bienvenue aux nouveaux pompignacais qui nous ont rejoints.

 

 

 

 

 

 

CONSEIL MUNICIPAL 3 mai 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 18 h 20 min

Le 13 avril, s’est tenu un conseil municipal.

A l’ordre du jour, le vote du budget 2017. Le sujet est très complexe et a porté sur de très nombreux points. Il serait fastidieux de tout passer en revue, mais nous recommandons la visite du site pompignac.net pour avoir une bonne idée du contenu.

Le procès verbal de la séance précédente n’a pas été approuvé, ce qui devient habituel. Un compte rendu doit être  affiché en mairie, les courageux peuvent se munir de verres grossissants pour pouvoir en prendre connaissance.

Le « Mensuel » n’inclut jamais dans ses colonnes un résumé des délibérations des conseils municipaux, donc les pompignacais qui veulent se tenir au courant des décisions municipales, doivent se contenter de lire l’article du correspondant local Sud Ouest, ou venir assister à la séance. Cela est souvent fort intéressant.

Ce jeudi là, donc, nous avons assisté à des passes d’armes musclées entre les conseillers municipaux d’opposition et le maire parfois relayé par ses conseillers de la majorité.

Ce qui nous a semblé important:

Les taxes vont augmenter. Le prétexte en est que «   l’Etat se désengage ». Les élus d’opposition ont fait remarquer que Pompignac pourrait freiner sur les dépenses d’investissement, mais le maire très mécontent rejette cette proposition. La somme par habitant passe à 463 euros. Augmentation de 5%. Le maire considère que :  ‘Les pompignacais peuvent supporter cette augmentation, car ils ne regardent pas à la dépense sur la téléphonie mobile de leurs enfants’…

Les travaux de la  déviation sont commencés, mais il manque 900 000 euros et le taux d’emprunt est si bas que ce serait une erreur de ne pas emprunter… ( l’endettement de Pompignac est de 6 000 000 euros. NDR) Les élus d’opposition s’insurgent mais l’emprunt est voté par la majorité.

Le presbytère de Tresses qui abrite le curé Varachaud, a besoin de travaux de rénovation. Pompignac y participera pour 15 000 euros. Renseignement pris: la loi de 1905 engage les communes à entretenir les bâtiments cultuels et les presbytères, qui font partie du domaine privé de la commune. ( A Pompignac, le presbytère est devenu salle communale. ) Dans certaines communes rurales, le regroupement pédagogique des enfants se fait dans les locaux d’une seule commune, et les autres municipalités participent  aux frais de scolarité. Notre curé a en charge plusieurs villages…

La zone libellule. Le maire annonce que les travaux de la zone libellule devraient commencer cette année. Un conseiller d’opposition pose la question de savoir quand les révisions du PLU seront soumises à enquête publique? Le maire lui répond laconiquement que 2017 n’est pas terminé. Les travaux d’aménagement de cette zone ne peuvent pas commencer si le PLU n’est pas révisé et approuvé en conseil municipal après enquête publique. D’où vient le retard de cette révision?

La Lyonnaise des Eaux   devrait revoir ses tarifs et le prix de l’eau pourrait ainsi augmenter,malgré les promesses répétées par la municipalité de non augmentation du prix de l’eau …

Le car scolaire est en fin de vie, il faudra le remplacer. La solution choisie est une location qui coûtera 2500 euros par mois. Donc 30 000 euros par an! Ce serait un véhicule pouvant recevoir 50 à 60 passagers. ( le maire remarque que les routes de Pompignac ne sont pas adaptées à un grand véhicule. Soit, alors qu’en sera t il sur la voie nouvelle tortueuse et ponctuée de ronds points?)

La séance fut longue et houleuse. Les élus d’opposition ont fait leur travail d’élus, ils ont été souvent malmenés par le maire et leurs collègues de la majorité, et ont fait preuve de ténacité. Trop souvent le maire a interdit aux élus d’opposition de poser des questions:  »Vous n’avez pas la parole! Ecrivez moi 48 h avant  si vous voulez poser une question! Vous troublez l’ordre publique! » Bref, ce fut une séance agitée. Mais courage!       »Seul le risque donne réellement du poids à la protestation » S. Sweig

 

12345...7
 
 

Mbway bordeaux |
FCPE Astrolabe |
Badstcyr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Forezenergiescitoyennes
| Amicale Laïque Pordic
| Amicale Laïque de Janzé