Pompignac sauvegarde environnement

Préservons Pompignac

 

On se sent tout petit… 11 juin 2016

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 19 h 00 min

DSC05335

     Difficile de manquer le nouveau tennis couvert de Pompignac!  Il s’élève plus haut que la salle des sports et nous cache la vue sur le château de Cadouin.

     Il fallait, bien évidemment, que nos joueurs et joueuses de tennis puissent jouer pendant les mauvais jours, mais une telle construction est elle justifiée? Cette hauteur est elle obligatoire pour que des matches éventuels  de haute compétition aient lieu?

     N’oublions pas que des terrains de tennis couverts existent à Fargues ou à Tresses, donc à moins de 2 km. Est ce la politique du chacun chez soi? Ne peut il y avoir un regroupement géographique d’activités sportives dans la CDC? Car après tout, cela a un impact énorme sur nos finances communales, surtout quand rien n’est jamais trop beau ou trop cher!

     Un terrain de tennis couvert, oui. Mais on nous l’avait promis pour  150 000 euros, on est à plus de 400 000 euros… Il s’agissait au départ, de couvrir un terrain existant. Le projet, et donc le coût final, ont changé.

     Nous savons  que les judokas attendent depuis 8 ans un nouveau dojo, (qui était promis pendant la campagne électorale de  2008! ), que  la bibliothèque municipale est ballotée de salle en salle, en attente d’un local définitif. Ne pouvait on prévoir tout cela quand la plaine de Citon était promise à la vente?

    D’autre part, les panneaux d’affichage nous informent que l’aménagement des bâtiments de Cadouin coûte déjà 500 000 euros.

     Ces investissements  semblent prévus pour une ville de 6000 à 7000 habitants, pas vraiment pour un village comme celui dans lequel  nous aimions vivre. Mais, signe de changement, la mairie s’appelle désormais  »hôtel de ville »…

 

Commentaires desactivés.

 
 

Mbway bordeaux |
FCPE Astrolabe |
Badstcyr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Forezenergiescitoyennes
| Amicale Laïque Pordic
| Amicale Laïque de Janzé