drone

Mercredi 28 septembre, en matinée, nous avons été informés par un Pompignacais, qu’un drône survolait le secteur de Bel Horizon, dirigé par deux personnes, un homme et une femme portant un gilet jaune. A la demande de ce citoyen, ils ont expliqué faire des relevés pour le cadastre…

La Mairie, à notre questionnement, a affirmé n’être pas au courant de ce projet de prises de mesures. 

Nous avons téléphoné à la gendarmerie qui a pris l’information au sérieux et a recommandé aux  personnes qui verraient voler un tel objet, d’appeler tout de suite le 17…

Un drône n’est pas un jouet innocent. Il peut transporter une caméra et donc prendre des photos à des fins honorables (ou pas).

Les députés, pour des raisons de sécurité, sont préoccupés par ce problème. L’Assemblée Nationale durcit la législation au sujet de l’utilisation des  drônes. A partir de 2018, une formation serait obligatoire, la limitation des performances est envisagée, et le survol d’une  »zone interdite est passible de 6 mois d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. Nos maisons individuelles seront elles inclues dans ces  »zones sensibles »? Pourrions nous demander que cette loi soit étendue aux propriétés des simples citoyens? Notre espace aérien privé pourrait il faire l’objet d’une loi de non violabilité?

Un drône peut peser entre 800 g et 25 kgs. Un dispositif de signalement sonore doit être installé pour avertir quand le propriétaire du drône de plus de 800g en perd le contrôle. 

En 2015, 300 000 drônes ont été vendus. 26000 opérateurs professionnels utilisent 4770 drônes.

Devons nous craindre que ces  »joujoux » deviennent une menace pour notre vie privée?  Faisons confiance à nos élus pour traiter ce dossier avec tout le sérieux requis.

 

  • HABITAT DISPERSE A POMPIGNAC

    Le terrain à bâtir dans notre commune prend une valeur très intéressante pour ceux qui en …
  • PESTICIDES OU DESHERBEUSE?

    Dans le « Mensuel » de janvier 2020, année électorale, le maire  de …
  • TERRES AGRICOLES

    Dans le journal Sud Ouest du 2 janvier 2020, il est question de la sauvegarde des terres a…
Charger d'autres articles liés
  • HABITAT DISPERSE A POMPIGNAC

    Le terrain à bâtir dans notre commune prend une valeur très intéressante pour ceux qui en …
  • PESTICIDES OU DESHERBEUSE?

    Dans le « Mensuel » de janvier 2020, année électorale, le maire  de …
  • TERRES AGRICOLES

    Dans le journal Sud Ouest du 2 janvier 2020, il est question de la sauvegarde des terres a…
Charger d'autres écrits par pompignacsauvenvi
  • HABITAT DISPERSE A POMPIGNAC

    Le terrain à bâtir dans notre commune prend une valeur très intéressante pour ceux qui en …
  • PESTICIDES OU DESHERBEUSE?

    Dans le « Mensuel » de janvier 2020, année électorale, le maire  de …
  • TERRES AGRICOLES

    Dans le journal Sud Ouest du 2 janvier 2020, il est question de la sauvegarde des terres a…
Charger d'autres écrits dans Non classé
Les commentaires sont fermés.