Un conseil municipal s’est réuni lundi 21 novembre. Quelques conseillers de la majorité étaient absents mais avaient donné procuration à leurs collègues.

♦ Le Procès Verbal de la séance de  juillet 2016 a été approuvé.

 A noter que le PV de décembre 2015 n’est toujours pas approuvé par le Conseil Municipal. A la question posée par l’opposition, le maire répond que cela demande beaucoup de travail et que ce sera à l’ordre du jour du prochain CM qui se réunira en décembre 2016. (PSE s’étonne de ce retard car l’un des points essentiels de ce Conseil portait sur les trois révisions simplifiées du PLU, concernant en particulier la phase 2 de l’extension de la station d’épuration. Les terrains ne sont donc pas près d’être acquis. PSE le regrette; voir à ce sujet sur le blog, nos articles récents sur le PLU et la station d’épuration.)

Questions financières

PSE constate que le dérapage financier continue: des emprunts, des achats, des reventes…

La rénovation du domaine de Cadouin connaît des difficultés nécessitant un nouvel emprunt de 294 000 euros, le coût des travaux atteint maintenant 669 000 euros ( PSE regrette que le coût ait été si mal évalué. Comme d’habitude, le maire explique que cela n’aura pas d’incidence sur les finances, car des ventes de biens communaux sont prévues à court terme.C’est le discours bien connu depuis plus de 3 ans maintenant. PSE n’y croit plus)

Le maire prévoit d’acheter avec un emprunt de 130 000 euros, un local du pôle médical, afin d’aider une kinésithérapeute à s’installer à Pompignac. Le loyer versé couvrirait les annuités de remboursement. « Cela ne  coûte rien » a déclaré le maire.( PSE pense que ce n’est pas à l’argent public de compenser les difficultés d’un investisseur privé. Et si cette personne se désiste?)

Le maire a acquis un terrain de 800 m2 , au prix de 93 000 euros, pour « éviter un partage en 2 lots impliquant la construction de 2 maisons. La proximité crée des problèmes de voisinage… »  dit il. (PSE s’étonne : partout à Pompignac, des maisons fleurissent sur des petits terrains… même dans des lotissements comme aux Prés de l’église, sans parler des bâtiments de Citon!)  Ce terrain serait revendu 130 000 euros. 

La propriété de la  maison de Saquey, en centre ville, a été achetée 118 000 euros et serait revendue 350 000 euros après avoir été lotie.

L’opposition fait remarquer: « on est dans la position du marchand de biens… »

Le maire répond: « mais non, l’opération est indolore.

L’opposition: « A t on besoin de se mettre dans cette situation? Ce n’est pas la vocation d’une commune de faire de telles opérations. Pourquoi ne pas d’abord vendre, puis ensuite emprunter si besoin?

Le maire: « ça fonctionne comme ça »

PSE  partage l’opinion de l’opposition et pense que de telles  opérations représentent des risques financiers pour la commune en cas de difficultés de revente.

Le maire indique que quelques terrains de Lannegrand sont encore disponibles. ( PSE rappelle qu’il y a 3 ans, il affirmait que tout était vendu… ce qui prouve bien que la revente de terrains communaux est aléatoire)

Le centre commercial a pris du retard car le promoteur a jugé la taxe d’aménagement trop élevée. Le maire assure qu’une autre société est intéressée (doit on le croire? Espérons que la mairie de Pompignac ne promettra pas le secours de l’argent public en cas de difficultés de vente rencontrées par le promoteur)  )

La CDC pour la gestion différenciée des espaces verts de manière plus respectueuse de l’environnement, se propose d’acquérir du matériel adapté sous forme mutualisée. Le maire indique que la commune de Pompignac ne se joindra pas à cette initiative. Depuis 8 mois, les produits phytosanitaires sont supprimés à Pompignac. ( PSE se félicite de ce respect du milieu naturel, mais regrette ce refus de mutualisation qui conduira à un coût plus élevé pour les contribuables pompignacais )

Nous serons présents au prochain conseil municipal prévu en décembre.

 

 

 

  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG

             Dans le « Mensuel » de juillet août 2019, le maire annonçai…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
Charger d'autres articles liés
  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG

             Dans le « Mensuel » de juillet août 2019, le maire annonçai…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
Charger d'autres écrits par pompignacsauvenvi
  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
  • UN AVENIR PLUS CITADIN POUR POMPIGNAC

    Les élections municipales se profilent. Dans 5 mois, nous serons sollicités pour déposer n…
Charger d'autres écrits dans Non classé
Les commentaires sont fermés.