Pompignac sauvegarde environnement

Préservons Pompignac

 

Déviation de la RD241: nos propositions 25 mars 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 19 h 16 min
PSE proposition déviation

1: bibliothèque, et salles de gymnastique ou de réunion
2: piste cyclable

Après nos objections, nous proposons une autre solution au projet du conseil municipal.

Pompignac disposait d’un espace aéré, assez vaste pour que les pompignacais puissent y trouver des logements et également un espace de vie: bibliothèque,  salles de réunions, ou d’activités sportives ou artistiques. Cela nous avait été promis en 2014…  Mais nécessité faisant loi, il a fallu vendre la plaine de Citon à un promoteur pour trouver de l’argent. A présent, l’espace de vie au centre bourg est bien réduit. De gros problèmes se posent à la municipalité, pour réaliser un aménagement cohérent.

La déviation prévue par l’ancienne municipalité, repoussait la circulation hors du centre de Pompignac.  A présent, le conseil municipal a choisi de la faire passer devant les écoles après avoir déplacé ces dernières (méthode bien connue du Sapeur Camember qui creuse un trou pour en boucher un autre). Comment diminuer le danger et le désordre que cela va entraîner?

1- Nous proposons un sens unique de circulation, Salleboeuf – Tresses devant la mairie, ( en rouge),  Tresses – Salleboeuf (en vert ) devant les écoles.

2- Des routes plus étroites (une seule voie) pour les voitures et des trottoirs plus larges pour les piétons.

3- Interdire la circulation des camions dans Pompignac. Cela dépend uniquement du maire ( renseignements pris )

4- Aménager une piste cyclable qui rejoindrait un circuit Camarsac-Cenon ( 2 sur notre plan)

5- Permettre 2 entrées au parking de la place de l’Entre deux Mers, qui permettrait une circulation plus fluide et sans à-coup.

6- La construction du centre commercial prévu devenant problématique, ce serait un emplacement logique pour des parkings ou la bibliothèque, les salles de sport ou d’activités artistiques et ferait une continuité avec les lieux de vie que sont les écoles. ( 1 sur notre plan)

Avantages? Circulation plus fluide donc plus ‘apaisée’. Moins de pollution due au ralentissement des véhicules, passage plus souple pour les transports en commun ( plus de ronds-points) et accès plus facile aux commerces peu attractifs, vu les difficultés pour  stationner, Pompignac ne sera pas un endroit pour s’arrêter faire quelques courses.

Nous avons rencontré Mme Anne-Laure Fabre-Nadler, Conseillère Départementale, à qui nous avons soumis ces propositions. Elle a semblé attentive à nos remarques et contactera les services compétents du département.

 

 

Une déviation controversée 17 mars 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 18 h 19 min

Les travaux de la déviation, joliment appelée « voie nouvelle » sont commencés.

En effet, depuis 50 ans, le village de Pompignac subit les affres d’une traversée d’un ‘extrême danger’ comme l’a rappelé le maire dans sa lettre à PSE. Heureusement, une reprise en main énergique  va corriger ce que les autres maires, ses prédécesseurs, avaient laissé à l’abandon.

Mais nous sommes perplexes quant au projet de cette déviation.

Pas de débat en Conseil Municipal. Il semblerait, renseignements pris auprès des anciens conseillers municipaux, qu’il y aurait eu des échanges à ce propos. Ce projet qui datait de l’ancienne mandature, a été repris sans discussion avec les nouveaux conseillers municipaux qui se sont contentés de voter le financement (1 200 00 euros HT) et n’ont pu obtenir de consulter les plans mis au point par.. qui? un cabinet d’urbanisme ( lequel?) Une commission municipale? Le maire seul?

Deviation_plan_2017

Pas de concertation. Pourquoi les pompignacais n’ont ils pas été consultés? . Estimant nécessaire une étude d’impact,  PSE est allé en mairie demander ces documents, s’est ensuite adressé à la Commission d’Accès aux  Documents Administratifs, au service des infrastructures du Département, puis à la Direction Départementale  des Territoires et de la Mer. Tous nous ont répondu que le maire avait jugé que ces études n’étaient pas nécessaires.  Mais  dans son courriel à PSE, il assure avoir effectué ces études. Nous avons donc demandé que ces documents nous soient communiqués. Nous vous informerons de la suite donnée à cette démarche.

Plusieurs points nous préoccupent dans ce projet.

Premier point:  Cette déviation de la RD 241, devrait permettre d’assurer la sécurité devant l’école élémentaire. Donc, le maire supprime la circulation avenue de la mairie. Bien, mais alors, pourquoi la  faire passer devant l’école maternelle, près de laquelle est prévue la construction de la future école élémentaire? N’est ce pas déplacer le danger existant? route + école devient … route + école! Dans le « Mensuel » de mars, le maire nous explique très clairement, que sa préoccupation, c’est la venue des commerces qui feront vivre notre village …

Deuxième point: Le double sens de cette déviation. Une route large, où circuleront les voitures, les poids lourds, les transports en commun départementaux, soit 4000 véhicules/jour. Ces véhicules auront à prendre des ronds points, des virages à angle droit; les voitures des parents d’élèves devront sortir du parking comme ils pourront, se glisser dans la file des voitures, emprunter un rond point, et vu la quantité de véhicules, ce ne sera pas très  » apaisé »…

Troisième point: 2 angles droits. L’un se situe derrière la salle polyvalente en direction de l’école maternelle, supprimant des places de parking. L’autre, sur l’avenue de la mairie,  tourne vers le chemin de Brondeau. Actuellement, il est impossible aux véhicules de se croiser sans que l’un d’eux s’arrête pour laisser tourner l’autre. Pour résoudre ce problème, le maire augmente considérablement la surface routière au détriment de l’espace vert devant la salle polyvalente (voir le plan, mais sans les cotes, comment comprendre cet aménagement?)… 

Quatrième point: La route de l’église. Le  sens de la circulation est conservé; donc, venant de la route de l’église, il faudra tourner vers le gros double rond point ( le maire a acquis les 27 m2 de l’ancienne forge à 170 euros le m2 ), tourner à droite, prendre la voie nouvelle, s’introduire dans le trafic venant de Salleboeuf, s’arrêter pour laisser tourner les voitures des parents d’élèves vers l’école, ou laisser sortir ceux qui veulent reprendre la voie nouvelle… Bref, une difficulté de circulation supplémentaire!

Cinquième point: Les parkings. Ils sont déjà saturés. 90% des pompignacais utilisent leur voiture pour aller au centre ville. Il est très difficile de trouver une place pour aller au marché du mardi (sera t il maintenu?), ou pour aller acheter son pain. Donc, comment faire? Sur le plan, on ne voit qu’une seule entrée possible au parking actuel (encombrements inévitables aux heures de pointe.) Parions que le petit parking prévu pour la pharmacie ne sera pas disponible pour les clients, étant occupé par d’autres véhicules qui ne pourront pas se mettre ailleurs! Les habitations de Citon disposeront de 1,5 place de parking par appartement, et si on compte 2 véhicules par couple, la seule solution pour eux de se garer sera … la place de l’Entre deux Mers! Autre souci: les nouvelles habitations prévues par le maire et par Kaufmann et Braud, engendreront un apport de véhicules non négligeable, donc une circulation encore plus difficile!

Pourquoi PSE n’a pas entrepris d’action contre ce projet d’aménagement?

1- Nous avons fait signer une pétition dont nous avons parlé au maire en son temps, et qui lui a été présentée dernièrement. Vous connaissez sa réponse.

2- Si nous avions déposé un dossier au Tribunal, cela aurait coûté tellement cher à la commune ( les entreprises auraient demandé des dommages et intérêts) que nous ne voulons pas engager les contribuables dans cette aventure.

Notre conclusion: une concertation et un vrai débat avec les pompignacais aurait peut-être permis de créer un projet cohérent et accepté de tous. Bien sûr, les échanges auraient été vifs entre les parties, mais cela aurait permis de faire avancer le dossier et la municipalité aurait pris ses décisions en connaissance de cause.

Cet article est suffisamment long, demande assez de concentration à nos lecteurs, pour que nous gardions le sujet de nos propositions pour un autre jour. Mais que tout le monde se rassure: nous avons bien des propositions! Et qui seraient moins onéreuses et plus respectueuses de l’environnement et du bien être des personnes

 

 

A PROPOS DE LA DEVIATION 7 mars 2017

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 16 h 19 min

Les travaux de la déviation de la RD 241 sont commencés, comme  annoncé dans le  »Mensuel ». Cette déviation, telle qu’elle est conçue, nous a toujours préoccupés. Cela fera le sujet du prochain article sur ce blog.

Nous avons transmis à la mairie la photocopie des signatures de plus de 300 pompignacais qui s’inquiétaient du projet tel qu’il a été adopté par la municipalité. En effet , nous attendons toujours qu’une concertation avec les citoyens soit organisée. Pour nous, une concertation est  un processus qui présente aux citoyens plusieurs projets, qui rassemble dans un document, leurs remarques et propositions.  Ce document doit  servir de base d’échanges et de discussion au sein du Conseil Municipal avant la décision définitive. Or, ce n’est pas ce qui s’est passé.

Notre courriel est courtois, et demande que le maire prenne en compte les  propositions que  PSE  défend, pour cette déviation (sens unique, voies plus étroites, espaces pour vélos et piétons…)

Vous trouverez  en pièces jointes copie de notre courriel et la réponse reçue.

Nous déplorons que le maire se montre méprisant, insultant et se répande en allégations mensongères à notre propos (notamment au sujet des soi-disant R+3, où a t il lu cela?) . Nous pensons avoir droit, comme tout administré, à un peu de respect et de courtoisie.

Bien entendu, nous n’obéirons pas à la demande de communication  des noms des signataires de pétition. Nous nous posons des questions  quant à l’usage qui en serait fait.

Nous continuerons à nous intéresser à la vie de la cité et plus particulièrement à ce qui touche son environnement et son cadre de vie. Nos positions seront comme toujours respectueuses des personnes, dans le cadre de la liberté d’expression à laquelle nous tenons tant. De plus nous ne manquerons pas de demander au maire de nous communiquer les documents mentionnés dans sa réponse par cette formule :  « Vous prétendez que le programme qui se réalise actuellement n’a pas été  étudié dans son impact démographique, économique et environnemental. Or c’est exactement le contraire ».
A suivre…

fichier pdf Reponse_du_Maire_a_la_petition

 

 
 

Mbway bordeaux |
FCPE Astrolabe |
Badstcyr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Forezenergiescitoyennes
| Amicale Laïque Pordic
| Amicale Laïque de Janzé