Le 13 avril, s’est tenu un conseil municipal.

A l’ordre du jour, le vote du budget 2017. Le sujet est très complexe et a porté sur de très nombreux points. Il serait fastidieux de tout passer en revue, mais nous recommandons la visite du site pompignac.net pour avoir une bonne idée du contenu.

Le procès verbal de la séance précédente n’a pas été approuvé, ce qui devient habituel. Un compte rendu doit être  affiché en mairie, les courageux peuvent se munir de verres grossissants pour pouvoir en prendre connaissance.

Le « Mensuel » n’inclut jamais dans ses colonnes un résumé des délibérations des conseils municipaux, donc les pompignacais qui veulent se tenir au courant des décisions municipales, doivent se contenter de lire l’article du correspondant local Sud Ouest, ou venir assister à la séance. Cela est souvent fort intéressant.

Ce jeudi là, donc, nous avons assisté à des passes d’armes musclées entre les conseillers municipaux d’opposition et le maire parfois relayé par ses conseillers de la majorité.

Ce qui nous a semblé important:

Les taxes vont augmenter. Le prétexte en est que «   l’Etat se désengage ». Les élus d’opposition ont fait remarquer que Pompignac pourrait freiner sur les dépenses d’investissement, mais le maire très mécontent rejette cette proposition. La somme par habitant passe à 463 euros. Augmentation de 5%. Le maire considère que :  ‘Les pompignacais peuvent supporter cette augmentation, car ils ne regardent pas à la dépense sur la téléphonie mobile de leurs enfants’…

Les travaux de la  déviation sont commencés, mais il manque 900 000 euros et le taux d’emprunt est si bas que ce serait une erreur de ne pas emprunter… ( l’endettement de Pompignac est de 6 000 000 euros. NDR) Les élus d’opposition s’insurgent mais l’emprunt est voté par la majorité.

Le presbytère de Tresses qui abrite le curé Varachaud, a besoin de travaux de rénovation. Pompignac y participera pour 15 000 euros. Renseignement pris: la loi de 1905 engage les communes à entretenir les bâtiments cultuels et les presbytères, qui font partie du domaine privé de la commune. ( A Pompignac, le presbytère est devenu salle communale. ) Dans certaines communes rurales, le regroupement pédagogique des enfants se fait dans les locaux d’une seule commune, et les autres municipalités participent  aux frais de scolarité. Notre curé a en charge plusieurs villages…

La zone libellule. Le maire annonce que les travaux de la zone libellule devraient commencer cette année. Un conseiller d’opposition pose la question de savoir quand les révisions du PLU seront soumises à enquête publique? Le maire lui répond laconiquement que 2017 n’est pas terminé. Les travaux d’aménagement de cette zone ne peuvent pas commencer si le PLU n’est pas révisé et approuvé en conseil municipal après enquête publique. D’où vient le retard de cette révision?

La Lyonnaise des Eaux   devrait revoir ses tarifs et le prix de l’eau pourrait ainsi augmenter,malgré les promesses répétées par la municipalité de non augmentation du prix de l’eau …

Le car scolaire est en fin de vie, il faudra le remplacer. La solution choisie est une location qui coûtera 2500 euros par mois. Donc 30 000 euros par an! Ce serait un véhicule pouvant recevoir 50 à 60 passagers. ( le maire remarque que les routes de Pompignac ne sont pas adaptées à un grand véhicule. Soit, alors qu’en sera t il sur la voie nouvelle tortueuse et ponctuée de ronds points?)

La séance fut longue et houleuse. Les élus d’opposition ont fait leur travail d’élus, ils ont été souvent malmenés par le maire et leurs collègues de la majorité, et ont fait preuve de ténacité. Trop souvent le maire a interdit aux élus d’opposition de poser des questions:  »Vous n’avez pas la parole! Ecrivez moi 48 h avant  si vous voulez poser une question! Vous troublez l’ordre publique! » Bref, ce fut une séance agitée. Mais courage!       »Seul le risque donne réellement du poids à la protestation » S. Sweig

  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG

             Dans le « Mensuel » de juillet août 2019, le maire annonçai…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
Charger d'autres articles liés
  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG

             Dans le « Mensuel » de juillet août 2019, le maire annonçai…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
Charger d'autres écrits par pompignacsauvenvi
  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
  • UN AVENIR PLUS CITADIN POUR POMPIGNAC

    Les élections municipales se profilent. Dans 5 mois, nous serons sollicités pour déposer n…
Charger d'autres écrits dans Non classé
Les commentaires sont fermés.