Le premier étage de la nouvelle station d’épuration fonctionne maintenant depuis un an. Les eaux rejetées dans le milieu naturel après traitement sont d’une qualité acceptable, si le débit de la rivière est suffisant. Ce n’est pas le cas durant l’été, pendant environ 4 mois. 

Pour cette raison, la préfecture a imposé à Pompignac d’aménager une zone de stockage des eaux traitées pour diminuer le flux rejeté dans la Laurence. Ceci explique la réalisation d’une zone dite ‘libellule’ pour stocker les eaux.  
Cependant, nous nous posons beaucoup de questions au sujet de cette zone d’épandage, deuxième étage de la station d’épuration.
1) Alors que les marchés de travaux ont été signés en février 2014, pourquoi n’ont ils pas commencé?
2) La procédure de révision du PLU délimitait très précisément la parcelle concernée, qui est actuellement répertoriée ‘bois classé’. La révision du PLU devrait permettre de déclasser cette parcelle qui pourrait ainsi être acquise par la commune pour y aménager la deuxième étape de la station d’épuration. L’achat du terrain ne peut se faire sans cette révision.

Il y a maintenant un an, nous avons fait un courriel au maire de Pompignac et à son adjointe chargée du dossier station d’épuration. Le maire nous a expliqué que la révision partielle du PLU était en cours, confirmant cette affirmation lors d’un conseil municipal et dans le « Mensuel », très officiellement. Les travaux auraient dû commencer cet été 2017…

Jusqu’à présent, le maire a bénéficié d’une dérogation de la préfecture, qui décrète cependant que « la mise en place devra être effective avant le 1er mai 2018. » (lettre du 14 avril 2017)

Sachant que la nidification des oiseaux a lieu au printemps, les arbres ne peuvent être abattus qu’à partir de juin.

Le maire demandera t il encore une fois une  dérogation? combien de temps dureront ces remises à plus tard?

Le PLU n’étant pas en révision, la zone ne peut être acquise, les travaux ne pourront être entamés à temps, tout cela demandant au moins 1 an, ce qui nous reporte à… l’été prochain dans le meilleur des cas.

Il est donc douteux que l’échéance 2018 soit satisfaite.

Que se passera t il? En 2018, quel degré de pollution peut atteindre le milieu naturel de la Laurence?

  • HABITAT DISPERSE A POMPIGNAC

    Le terrain à bâtir dans notre commune prend une valeur très intéressante pour ceux qui en …
  • PESTICIDES OU DESHERBEUSE?

    Dans le « Mensuel » de janvier 2020, année électorale, le maire  de …
  • TERRES AGRICOLES

    Dans le journal Sud Ouest du 2 janvier 2020, il est question de la sauvegarde des terres a…
Charger d'autres articles liés
  • HABITAT DISPERSE A POMPIGNAC

    Le terrain à bâtir dans notre commune prend une valeur très intéressante pour ceux qui en …
  • PESTICIDES OU DESHERBEUSE?

    Dans le « Mensuel » de janvier 2020, année électorale, le maire  de …
  • TERRES AGRICOLES

    Dans le journal Sud Ouest du 2 janvier 2020, il est question de la sauvegarde des terres a…
Charger d'autres écrits par pompignacsauvenvi
  • HABITAT DISPERSE A POMPIGNAC

    Le terrain à bâtir dans notre commune prend une valeur très intéressante pour ceux qui en …
  • PESTICIDES OU DESHERBEUSE?

    Dans le « Mensuel » de janvier 2020, année électorale, le maire  de …
  • TERRES AGRICOLES

    Dans le journal Sud Ouest du 2 janvier 2020, il est question de la sauvegarde des terres a…
Charger d'autres écrits dans Non classé
Les commentaires sont fermés.