Pompignac sauvegarde environnement

Préservons Pompignac

 
  • Accueil
  • > Archives pour février 2018

Des informations diverses 16 février 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 18 h 37 min

Beaucoup de gens se posent des questions quant à l’utilité de cultiver ou de  manger « bio ». Depuis plusieurs années, certains médecins et cancérologues militent pour une alimentation plus saine.       PSE Image bio    Les cultures en « bio » sont elles aussi profitables à notre santé qu’on le dit?

Des chercheurs de Grande Bretagne ont comparé des légumes et fruits cultivés en agriculture bio et ceux issus de l’agriculture conventionnelle. Le résultat semble intéressant:   les fruits et légumes bio contiendraient davantage d’antioxydants. Sans parler de l’avantage de ne pas manger de pesticide en croquant dans une pomme…

Il existe un nouveau label national: « Ecojardin ».  Cette distinction a été créée en 2012 et encourage les municipalités qui respectent  l’environnement dans leur pratique de culture et d’entretien des espaces verts. 392 sites ont déjà reçu cette distinction en France, et en Gironde, les villes de CENON, FLOIRAC, BASSENS et LORMONT sont nouvellement décorées.

Au vu de la belle plaquette distribuée par notre mairie avec son Mensuel, nous encourageant à avoir une attitude « écologique », nul doute que Pompignac pourra cette année prétendre à ce titre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour février 2018

ENFIN, ENFIN ! LA REVISION « PARTIELLE » DU PLU SEMBLE PROGRAMMEE 6 février 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 11 h 15 min

Dans le « Mensuel » de ce mois de février 2018, le maire annonce que la révision partielle du PLU sera soumise à enquête publique le 19 février. Pardon! rectification: le 26 février 2018.                 Mensuel zone libellule

Enfin, nous pourrons voir les travaux de la zone libellule prendre forme! PSE se bat depuis plus de 2 ans pour que la station d’épuration soit terminée.En effet, de cette révision du PLU dépend l’aménagement de la zone libellule. La parcelle concernée est actuellement classée « boisée ». Il faut donc la déclasser pour pouvoir y faire les travaux nécessaires à la bonne marche de la station d’épuration.

Décembre 2015: le maire fait voter par son conseil municipal le projet de révision partielle du PLU, portant sur 3 parcelles boisées, incluant la parcelle qui intéresse la zone libellule, deuxième étage de la nouvelle station d’épuration. L’enquête publique devait être ouverte en février 2016. Cette séance du  conseil municipal semble être passée à l’état de fantôme, car à notre connaissance, aucune approbation de son Procès Verbal n’a été soumise au conseil municipal depuis plus de 2 ans. C’est le seul conseil municipal qui semble « oublié » par les élus…

Mai 2016: PSE se présente à la mairie pour obtenir la date de l’ouverture de l’enquête publique. Réponse vague de l’administration :  «   nous attendons les conclusions des personnes publiques associées »

Octobre 2016: PSE adresse un courriel à la mairie. Réponse du maire le 11 octobre 2016:  « Le processus est en cours. Nous pensons en effet lancer l’enquête publique avant la fin de l’année. Tout dépend en fait de l’avancement du travail et de la réponse des organismes chargés d’examiner la question. » Donc, quelque chose empêche d’avancer? PSE s’ étonne qu’il ne soit fait mention que d’une parcelle boisée sur les trois initialement prévues.  Réponse du maire:  «  Je suis désolé si vous comprenez tout de travers et le contraire de la réalité… Mais ce n’est pas grave. Vous verrez comment tout se passera » En effet, nous voyons comment tout se passe… Il a fallu attendre encore 16 mois avant que la bonne nouvelle ne nous parvienne.

Les raisons du retard de l’ enquête publique sont encore inconnues.  Que de temps perdu, alors que le nombre d’habitants augmente chaque mois! Les marchés sont passés depuis 2014. D’après le panneau posé sur les lieux, la tranche correspondant aux travaux de la zone libellule s’élevaient à 496 495,20euros.  Nous craignons une révision de ces marchés, à la hausse bien sûr. Donc le prix de l’eau peut être impacté…

Nous précisons qu’ un aménagement d’une zone d’épandage serait largement suffisant et que des plantes d’eau, des petits chemins paysagers  et des cascades ne sont pas indispensables! Mais à notre connaissance, ce choix  n’a jamais été débattu en conseil municipal… Le chemin est encore long avant que la Laurence et sa vie naturelle soient vraiment préservées…

 

 

 
 

Mbway bordeaux |
FCPE Astrolabe |
Badstcyr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Forezenergiescitoyennes
| Amicale Laïque Pordic
| Amicale Laïque de Janzé