Pompignac sauvegarde environnement

Préservons Pompignac

 

REPONSE A UN LECTEUR 28 juin 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 14 h 30 min

Suite à notre article sur l’aménagement du bassin d’étalement, un lecteur de notre blog s’étonne (sur pompignac.net ), de ne pas pouvoir commenter sur le site de PSE. Tout d’abord, nous nous excusons de cela. Il sera facile d’y remédier dans les tout prochains jours. Effectivement, cela correspond à notre désir d’échange avec nos concitoyens. PSE remercie vivement « Coeur Pompignac » pour ses remarques très intéressantes qui ajoutent au débat.

La loi Allur bien pensée pour les grandes agglomérations, s’applique malheureusement à toutes les communes de France. Cela permet à certains maires d’accorder des permis de construire pas toujours pertinents, sur de petits terrains. C’est le cas à Pompignac. Il est évident que nous ne sommes pas le village gaulois d’Astérix, entouré des camps romains… Notre commune est soumise à une énorme pression foncière qui impacte toute la couronne bordelaise.  C’est pourquoi il est urgent de vraiment réfléchir au devenir proche de notre commune.

PSE pense qu’une municipalité responsable doit établir un schéma global d’écoulement et de recueil des eaux pluviales à l’échelle de la commune.    CHANGEMENT CLIMATIQUE   Ce n’est pas le cas actuellement, quand les travaux sont faits au coup par coup, en fonction de l’urbanisation, sans aucun plan d’ensemble. Ce schéma doit aller de pair avec une  révision sérieuse du PLU. PSE souhaite que les candidats aux prochaines élections soient conscients de ce problème et travaillent sérieusement sur le sujet. Mais une urbanisation pensée et réfléchie avec les citoyens peut devenir un beau sujet de campagne électorale!

Pour nous joindre: pse.33@orange.fr

 

 

L’AMAP FETE SES 10 ans 26 juin 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 12 h 11 min

 

 

L’AMAP de Pompignac joliment appelée « Le Pompin’ambour » vient de fêter ses 10 ANS.  En octobre 2008, elle a été accueillie par Martine et Francis Massé, à château Queyssard. En 2014, l’AMAP est hébergée par Françoise Juge, au domaine du Plessis. Pour des raisons de parking, les amapiens ont quitté la campagne du chemin St Paul pour s’installer à Cadouin. Après 3 ans de démarches auprès de la mairie de Pompignac, une salle est prêtée à l’Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne.

Un collège (groupement de 13 bénévoles) assure le bon fonctionnement de cette AMAP. Les producteurs de légumes, Aurore Sournac et son mari Philippe, ont été rejoints par des producteurs (locaux ou très proches) de poulet, poisson, fromage de brebis, fromage de chèvre, œufs, miel, brugnons, pommes, agneau, noix… L’association étend ses propositions avec toujours beaucoup de succès.

Ce dimanche, le temps magnifique a permis de profiter de cette belle journée. L’équipe organisatrice, dirigée par Gérard Sébie, nous a surpris par la variété des stands, et des conférences. Les stands proposaient des produits variés, bio et de grande qualité. Les conférences ont retenu un public très concerné par les questionnements de notre époque: la bio dynamie, la bio diversité, la « MIEL » ( monnaie locale) partie prenante de la transition énergétique, et le changement climatique. Le repas a réuni jusqu’à 150 personnes abritées du soleil par des barnums. L’après midi, une projection du documentaire d’ ARTE: « l’air que nous respirons » a retenu une assistance nombreuse. 

Vraiment, toutes nos félicitations aux organisateurs de cette journée, et aux bénévoles qui tout au long de la manifestation nous ont offert leurs services et leurs sourires.

Pour joindre les responsables de l’AMAP :   amap.pompignac.com

La présidente de PSE a été contactée par un membre de l’AMAP, demandant sans expliquer ses raisons, que l’on corrige l’article. Pour se donner le temps de la réflexion, PSE a pris une mesure conservatoire en retirant l’article. Considérant qu’ile ne présentait aucun caractère diffamatoire ou insultant,  il a été décidé de maintenir la publication de l’ article. PSE est une association indépendante et ne peut accepter d’obéir à des  censures portant atteinte à sa liberté d’expression. Tout lecteur de notre blog a la possibilité de faire des commentaires ou de nous contacter à notre adresse:    pse.33@orange.fr

 

 

CONSEIL MUNICIPAL 21 juin 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 11 h 49 min

Ce mardi 19 juin 2018, un conseil municipal s’est tenu dont l’ordre du jour comportait 9 points.  L’approbation du compte rendu du précédent conseil municipal n’était pas à l’ordre du jour… N. Papet relève des erreurs dans l’article du « Mensuel  » à ce sujet.

1- Révision allégée du PLU  

Le maire explique longuement ce qu’est une révision allégée. F. Massé demande où sera la surface compensée par le déboisement de la Zone Libellule? Le maire, après des échanges vifs, tranche: « la compensation n’est pas obligatoire! » (Nous craignons qu’en effet, la surface déboisée ne soit pas compensée ailleurs à Pompignac! De plus, dans le dossier consulté par PSE, une lettre de la DDTM porte un jugement très mitigé sur cette révision partielle du PLU Il suffit d’aller sur le site de la mairie pour le vérifier)

Mme Deligny informe  ses collègues que la DDTM impose le recul d’une bande de 10 m  sur les berges de la Laurence, qu’on ne peut toucher. (Quelle bonne nouvelle!)  

M. Gibelin regrette qu’il n’y ait pas eu de réunion publique pour expliquer le choix fait par la mairie d’aménager une zone libellule plutôt qu’un aménagement moins ambitieux. ( PSE a déjà dénoncé ce choix, très coûteux) Le maire affirme que tout a été expliqué dans le « Mensuel »… (visiblement, le maire n’aime plus les réunions publiques. Fut un temps où nous étions invités tous les 6 mois pour entendre la bonne parole…)  Approbation à la majorité par le conseil municipal, 5 abstentions de l’opposition.

2- Autorisation de défrichement. La surface à défricher est de 2,1 hectares. Mme Deligny envisage le défrichement après la période de nidification. ( quel dispositif est mis en place pendant la période d’étiage, pour le traitement des eaux? PSE a écrit à Mme Deligny et au Maire à ce sujet, pas de réponse!)  Approbation à la majorité, 5 abstentions de l’opposition.

3- Demande de subvention pour la voirie. Il s’agirait d’une somme de 6737 euros. (Pompignac ne semble pas disposer de cette somme pour améliorer sa voirie. De quelle partie du réseau de routes de Pompignac s’agit il ? A ce sujet, nous ne savons toujours pas si la déviation est classée voie communale…)  Approbation à l’unanimité

4- Éclairage public. Il s’agit de revoir l’éclairage de la place de l’Entre deux Mers mis à mal par les travaux. (Espérons que nous n’hériterons pas d’une illumination nocturne digne de Versailles comme à Cadouin ou au village automnal…) Approbation à l’unanimité

5-  Protection des données. C’est une directive européenne. La secrétaire générale, Mme Baffalio sera un agent référent. Approbation à l’unanimité

6-  Défense contre les incendies. Approbation à l’unanimité

7-  Vente d’une parcelle à Lannegrand (reportée à un prochain conseil municipal, car la DIE n’a pas encore donné son avis)

8-  Reversement de la recette des Foulées Pompignacaises à l’ARSEP.  Approbation à l’unanimité  

8- Servitude de passage dans la zone du Clouet. Le passage pour aller au château du Clouet traversait en ligne droite à travers les parcelles désormais construites. Par commodité, le chemin sera désormais à angle droit depuis la RN 89. Approbation à l’unanimité  

Suivent des question orales(C’est nouveau, que se passe t il? )   M. Gibelin mentionne une lettre que le Maire, Mme Deligny, M. Rbib et lui,  ont reçue provenant de trois pompignacais. Le contenu n’a pas été révélé. Ces trois conseillers municipaux et le maire font partie d’une commission travaillant sur l’assainissement de Pompignac. Le maire rassure ses conseillers municipaux, il a répondu à ces citoyens et tout est expliqué…  (Affaire à suivre? )

M. Gibelin soulève le problème de la dangerosité de la voie nouvelle( il est temps! PSE a soulevé ce problème depuis des mois!) l’emplacement des arrêts du car scolaire sont mal situés. Mme Deligny le rassure: après les travaux du centre commercial, les arrêts seront déplacés.

Les conseillers d’opposition soulignent que dans le « Mensuel »,une erreur a été imprimée: le budget n’a pas été voté à l’unanimité comme c’est écrit, il y a eu des oppositions. M. Ravail, secrétaire de séance ce jour là, n’a pas pu donner de précisions. Ce sera rectifié. (Nous y étions, il y a eu effectivement des votes contre)

Un point important est ensuite abordé: la pose de l’antenne dans le clocher de l’église, et le déploiement des compteurs Linky. PSE a écrit aux conseillers municipaux pour protester contre le fait qu’il n’ y ait pas eu de réunion publique, et surtout pas de débat en conseil municipal. Le maire ne répond pas à ce problème, il s’insurge uniquement de ne pas avoir reçu cette lettre comme les autres conseillers municipaux! Tout en ajoutant que cette question aurait dû lui être posée 48H avant….

(Cependant, PSE lui a écrit personnellement à ce sujet, mais il n’a jamais répondu… C’est donc en désespoir de cause que PSE a écrit aux conseillers municipaux. Il semble que ces dossiers ne préoccupent aucun conseiller municipal: ils ont tous accepté que ce soit remis aux calendes grecques! Visiblement, la démocratie et la santé des pompignacais ne sont pas très importants pour nos élus!)

Cette nouveauté d’une lecture de questions orales est une très bonne chose. Nous espérons que le maire acceptera d’examiner les dossiers qui fâchent et surtout d’en discuter….

 

 

 

CONSEQUENCES D’ UNE URBANISATION INTENSE 15 juin 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 15 h 41 min

Le maire et son conseil municipal ont engagé depuis maintenant 10 ans, la métamorphose de Pompignac en une petite ville.

Tout cela implique des transformations du paysage, des espaces verts, des lieux de promenade. La construction sans retenue  de maisons dans tous les espaces libres entraîne des conséquences qui ne semblent pas prévues par nos élus. Les jardins sont réduits à leur simple expression, les murs ont remplacé les haies vives; la conséquence directe en est l’écoulement des eaux le long des routes.

travaux

Il est donc nécessaire d’aménager des bassins de rétention pour permettre aux eaux pluviales dans un premier temps d’être collectées dans ces bassins  avant de se déverser dans la Laurence ou la Capéranie. La mairie veut ainsi empêcher les habitations de la route de la Poste d’être inondées. En effet, les terrains de ce quartier ont toujours été inondables…

Le long de la coulée verte, un chantier important a commencé, pour permettre de collecter les eaux pluviales. Cela semble donc une bonne solution pour pallier les inconvénients de l’urbanisation accélérée de Pompignac. Cependant, plusieurs points nous préoccupent:

Tout d’abord le paysage, profondément modifié:  les tonnes de terre ont été déplacées, le parcours santé borde ce bassin de rétention d’eau, des grillages devront être installés pour en  sécuriser les abords.

Puis le manque d’information auprès des riverains la mairie semble t il, n’a pas pris la précaution de prévenir ses administrés. Pourquoi?  

Ensuite, le risque sanitaire : les moustiques occuperont l’espace devenu humide. Verrons nous arriver les redoutables moustiques tigres ?  Il faudra que les grenouilles viennent s’y installer pour réguler cette population.

Enfin, le côté légal: à notre connaissance, aucun arrêté préfectoral (nécessaire pour de tels travaux) au titre de la Loi sur l’Eau n’a été émis à ce sujet. Nos demandes à la mairie sont restées sans réponse. Si un document en ce sens existe et nous est communiqué, nous aurons grand plaisir à le diffuser.

  

 

 

 

RENDEZ VOUS 10 juin 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 8 h 10 min

                    A plusieurs reprises, nous avons demandé à la mairie de Pompignac d’organiser une réunion publique d’information    au sujet des nouveaux compteurs Linky. Devant le refus opposé par la municipalité, nous n’avons plus qu’à nous tourner vers les communes voisines. Yvrac, Artigues,  ont déjà organisé des rencontres où si l’assistance était houleuse, c’était pour marquer son intérêt. Le sujet est assez sérieux pour ne pas en laisser la décision à un seul homme. A présent, c’est la mairie de Salleboeuf qui  juge utile et démocratique  d’informer ses administrés.

 

 

 

 

                           MARDI  12  JUIN   2018  A   19 H 

                         SALLE DE LA MAIRIE  a    SALLEBOEUF 

                  REUNION PUBLIQUE   au sujet  DES  COMPTEURS   LINKY

 

 

 

N’oublions pas que dès le 2 juillet, les nouveaux compteurs vont fleurir dans nos communes….

 

 

CROTTE ALORS! 4 juin 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 14 h 26 min

Faisant la tournée des foyers de Pompignac autour de l’église  pour alerter au sujet de l’antenne prévue dans le clocher, nous rencontrons des habitants qui nous parlent de leur ressenti vis à vis de la transformation de notre ancien village.

Certains nous parlent de la déviation  avec un peu d’aigreur, d’autres sont mécontents du manque de parking au centre bourg, de l’absence de pistes cyclables, d’autres déplorent le grand nombre de maisons qui poussent partout dans la commune, d’autres se demandent pourquoi 2 boulangers, 2 pizzaïolos, (pizzaïoli?) , 2 kinésithérapeutes, 2 dentistes,          2 coiffeuses, 2cabinets d’infirmières…

 

Mais beaucoup évoquent les trottoirs devant chez eux. L’entretien laisserait à désirer, donnant une impression de saleté, de laissez aller… Un des regrets les plus fréquents, c’est la présence de disgracieux boudins sur la voie publique.

 

chien et crotte

Nos amis chiens laissent (trop) souvent des souvenirs en pointillé devant les maisons. Franchement, cela ne  fait il pas un peu  négligé dans une commune aussi chic? Les bébés qui apprennent à marcher risquent de tomber au mauvais endroit…

Que peut on faire?

1 – Les maîtres doivent veiller à ne pas laisser de trace de leur passage (pardon: du passage de leur compagnon à quatre pattes) sur la voie publique.

2 – Pourquoi ne pas écrire: « Chiens de toutes races, ne laissez de traces que dans le ruisseau »? sur de jolis panneaux à l’entrée de nos lotissements?

Cela s’appelle vivre ensemble et se respecter …

 

 
 

Mbway bordeaux |
FCPE Astrolabe |
Badstcyr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Forezenergiescitoyennes
| Amicale Laïque Pordic
| Amicale Laïque de Janzé