Une promenade dans Pompignac est très instructive. Le prix du terrain étant très élevé, les nouveaux habitants font l’acquisition de petites surfaces pour y construire des maisons y tenant la plus grande place possible. Cela peut générer des écoulements d’eau de pluie qui dévaleraient le long des routes vers la Capéranie ou la Laurence. Certains écoulements  peuvent aussi gêner les voisins quand les eaux de pluie  traversent leur terrain, sans retenue. Nous n’avons pas pu obtenir de la mairie un plan général de collecte et d’évacuation des eaux pluviales. Il ne doit certainement pas exister de documents de ce genre à Pompignac.

Notre commune ne connaîtra pas le sort des malheureux de l’Aude, heureusement, et cependant, il faudrait bien se préoccuper des conséquences du changement climatique s’ajoutant aux permis de construire tous azimuts accordés par les maires soucieux  de satisfaire leur électorat.

Les pompignacais souvent, aménagent leur jardin, mais peu plantent des arbres: la place manque. Il en est qui au contraire, ont pour but d’acquérir un terrain de bonne taille, puis  de le lotir au maximum afin d’en tirer un bon profit à la revente. C’est le cas chemin de Cordes, au Clouet, dans certains lotissements, et pour ce faire, les arbres sont gênants.     DSC02393          

Donc, il faut les abattre. Nous avons contacté le maire à ce sujet, qui ne peut rien faire, (bien sûr!), chacun agissant comme il l’entend avec les végétaux importuns. Peu à peu, les grands arbres disparaissent.

Il nous semble indispensable que lors de la prochaine campagne électorale, le thème du PLU soit sérieusement débattu. Il faut maintenir à Pompignac le plus possible d’espaces boisés. De bons échanges en perspective!

 

 

 

 

 

Nous informons que le rédacteur de pompignac.net a écrit un excellent article au sujet des risques d’inondation …

  • HABITAT DISPERSE A POMPIGNAC

    Le terrain à bâtir dans notre commune prend une valeur très intéressante pour ceux qui en …
  • PESTICIDES OU DESHERBEUSE?

    Dans le « Mensuel » de janvier 2020, année électorale, le maire  de …
  • TERRES AGRICOLES

    Dans le journal Sud Ouest du 2 janvier 2020, il est question de la sauvegarde des terres a…
Charger d'autres articles liés
  • HABITAT DISPERSE A POMPIGNAC

    Le terrain à bâtir dans notre commune prend une valeur très intéressante pour ceux qui en …
  • PESTICIDES OU DESHERBEUSE?

    Dans le « Mensuel » de janvier 2020, année électorale, le maire  de …
  • TERRES AGRICOLES

    Dans le journal Sud Ouest du 2 janvier 2020, il est question de la sauvegarde des terres a…
Charger d'autres écrits par pompignacsauvenvi
  • PESTICIDES OU DESHERBEUSE?

    Dans le « Mensuel » de janvier 2020, année électorale, le maire  de …
  • TERRES AGRICOLES

    Dans le journal Sud Ouest du 2 janvier 2020, il est question de la sauvegarde des terres a…
  • ETEIGNONS LES LUMIERES

    A ce moment de l’année, le jour pointe vers 8h du matin. Dès 6h, il arrive que  des …
Charger d'autres écrits dans Écologie

Laisser un commentaire