Il est question actuellement d’un débat national sur la transition énergétique, la fiscalité et les services publiques.

Le compte rendu du Conseil  des Ministres du 12 décembre 2018 stipule que  : « la concertation doit se construire en prenant appui sur les acteurs locaux, en particulier les maires,  que le Président de la République rencontrera dans les semaines à venir région par région…. »

Nous nous réjouissons qu’un débat soit lancé sur la transition énergétique, sujet très préoccupant pour l’avenir de notre planète, de nos enfants.

Le débat s’organisera autour de 4 thèmes:

- Déplacement, chauffage, isolation des logements

- Impôts, dépenses et services publics

- Organisation et efficacité de l’État et des collectivités

- Comment faire évoluer la pratique de la démocratie et de la citoyenneté?

Mais la préoccupation principale de PSE est  la transition énergétique.

A Pompignac, nous avons plusieurs fois interpelé le maire au sujet du respect de l’environnement:

♦ véritable végétalisation de la toiture de l’école maternelle  pour une meilleure isolation;

♦ économies d’énergies et respect de la vie nocturne en diminuant le temps d’éclairage des lampadaires;

♦ préservation des espaces verts et des arbres dans les espaces publics;

♦ aménagement d’une piste cyclable et de chemins doux vers le centre ville;

Nous avons également demandé aux conseillers municipaux et au maire de participer aux projets d’aménagement du centre bourg… Tous ces aspects de la vie démocratique à Pompignac

Quand le débat sera lancé, nous ferons part de nos demandes et peut être serons nous entendus?

Si nous rapprochons les deux concepts: « maire » et « démocratie », nous pouvons nous poser quelques  questions pour Pompignac…

Une tribune intéressante nous a été adressée, dont nous vous proposons la lecture:

 

Un débat Pompignacais doit précéder la consultation nationle

Pour tenter de mettre fin aux récents événements sociaux et politiques qui secouent la France depuis près d’un mois, le gouvernement a décidé d’organiser au plus près du terrain une large consultation citoyenne.

Il semble acquis que les Maires seront les pivots du système: ce sont eux qui seront chargés de porter les avis de leurs concitoyens sur un certain nombre de thèmes de discussion dont la liste définitive fait encore débat.

Ce choix m’interroge lorsque j’envisage sa mise en œuvre pratique à Pompignac, car l’absence de démocratie vivante y est patente. Quelques exemples: 

     – pas de commissions extra-municipales (associant les citoyens) ou même municipales (limitées aux élus)

     – un journal communal qui ne fait qu’expliquer à postériori (et à grands frais) les décisions prises comme si l’élection gagnée interdisait pour six ans toute consultation démocratique des citoyens.

     – pas de place laissée à l’expression de l’opposition dans le journal communal.

     – pas de réunions publiques de concertation sur les grands projets.

     – pas de réunions publiques de bilan de l’action municipale.

     – pas de droit de réponse accordée aux citoyens nominativement mis en cause dans le journal communal.

     – un arrêté municipal qui interdit la mise à disposition de salles communales aux Associations dont l’un des membres a participé à l’élection municipale.

Comment peut on imaginer qu’un maire qui ignore la démocratie dans sa commune puisse connaître le ressenti de ses concitoyens et porter leur parole dans une concertation qui veut répondre, en particulier, au malaise de ceux qui ne se sentent pas  suffisamment écoutés et représentés?

Une proposition pour sortir de ce dilemme : que le maire et l’équipe municipale majoritaire organisent rapidement une réunion ouverte à tous les Pompignacais, qui permette aux citoyens d’exprimer leurs idées et suggestions.

A cette condition seulement, je considérerai que le Maire est légitime à parler en mon nom. Sinon, il ne représentera que lui même

                                                                                                                                                                                                              Alain Roux

                                                                                                                                                                                                                                       Le 14 décembre 2018

  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG

             Dans le « Mensuel » de juillet août 2019, le maire annonçai…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
Charger d'autres articles liés
  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG

             Dans le « Mensuel » de juillet août 2019, le maire annonçai…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
Charger d'autres écrits par pompignacsauvenvi
  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
  • UN AVENIR PLUS CITADIN POUR POMPIGNAC

    Les élections municipales se profilent. Dans 5 mois, nous serons sollicités pour déposer n…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire