Lundi 8 avril 2019, nous avons assisté au conseil municipal dont l’ordre du jour portait essentiellement sur le budget 2019.

Les conseillers municipaux présents étaient au nombre de 15. L’assistance était nombreuse et attentive.

Pour la première fois depuis longtemps (plus de 10 ans)  M. Patiès, Trésorier Receveur  a présenté en personne les comptes de la commune depuis 2014. Il  s’agit d’un descriptif  « purement objectif du compte de gestion ».

Nous présenterons ici ce que nous avons retenu de ce conseil municipal. Nul doute que nous pourrons aller sur le site de la mairie pour consulter les détails des comptes présentés…

Après des années très endettées par les emprunts, les comptes sont équilibrés grâce à la vente des terrains de Lannegrand et du Clouet.

La dette actuelle s’élève à 5. 232.000 €.    Cela est énorme: plus de 1700 € / habitant, quand la moyenne est de 703 € /habitant…

L’investissement est de 1.414 000 €, soit 400 € par habitant ; 289 € dans les autres communes de Gironde. Le fond de roulement est de 123 jours à Pompignac, beaucoup plus élevé qu’ailleurs …

Les bases sur lesquelles on calcule les impôts fonciers, s’élèvent à 1623 €, là aussi plus élevées que la moyenne. La raison en est la valeur locative qui est de 4221 € à Pompignac contre 2000 € dans les autres communes.

La Dotation Globale de Fonctionnement était  de 325 000 € en 2014, elle est descendue à 214000 € en 2018. A Pompignac, cette diminution des versements de l’Etat a toujours été compensée par des emprunts, nous n’avons pas de souci à nous faire pour les investissements…

Les ventes des terrains de Lannegrand et de « la zone mixte » (Clouet) ont permis un équilibrage des comptes jusqu’en 2018. Le dernier terrain sera vendu en 2019,. Mme Papet, Conseillère d’opposition, demande quelle solution sera trouvée pour compenser le manque de 1 500 000 € encaissés chaque année? Réponse: il reste un terrain qui rapportera 600 000 €.

Après le départ de M. Patiès, le conseil municipal débat sur différents points, dont le premier porte sur les adjoints au maire. Mme Deligny, M. Destruel, M. Ferreira, ont démissionné ( « pour des raisons personnelles » affirme le maire) et le nombre d’adjoints n’est plus que de 3. Étrange que le maire perde des conseillers municipaux « de poids » à chaque mandat. Atteindrons nous le nombre de 11 départs comme il y a 6 ans?

Une discussion a lieu au sujet de la succession  de Mme Deligny: F. Massé demande qui va s’occuper de la voirie et de la zone libellule? Le maire répond que c’est une équipe qui s’occupe de ces dossiers, Mme Deligny ne s’occupait pas de la voirie (?) et les travaux de la zone libellule s’achèvent … Le maire précise qu’il préfère avoir 6 adjoints… (chacun est rémunéré 700 €) Mais ce ne sera pas décidé en conseil municipal et les noms ne sont pas encore connus.

Le débat repart sur le budget.

Les impôts ne seront pas augmentés en 2019 ( élections municipales en vue)

Les aménagements de la voie nouvelle seront modifiés: les ronds points  ne conviennent pas, on va les transformer (PSE a été enfin entendu: combien de fois avons attiré l’attention sur ces ronds points inadaptés à la circulation? N’est ce pas de l’imprévoyance, un manque d’étude sérieuse?) 

M. Massé fait remarquer que les conseillers municipaux n’ont jamais eu en main  les plans de cette déviation…

La zone libellule: Va commencer la mise en place des bassins phytoplancton, les méandres, les roseaux…    (les chênes?)   Nous apprenons que le terrain a été acheté 1 € /m2, et a coûté 22 000 €.

AYANT DEBOISE CETTE ZONE, LA COMMUNE SE DOIT DE COMPENSER LES ABATTAGES PAR SOIT UNE REPLANTATION, SOIT UN VERSEMENT A UN FOND DESTINE A CET EFFET. Le maire a décidé que la commune  versera 11 000 € à ce fond.   Visiblement, le maire de Pompignac  préfère donner 11 000 € à…( qui?) plutôt que reboiser dans sa commune! Cependant, il n’a pas respecté la bande de 10 m de sauvegarde du milieu naturel le long de la Laurence comme l’avait recommandé la Préfecture! C’était l’occasion de réparer les dégâts et de replanter des saules et autres aulnes! Le terrain de la zone libellule a été tout simplement massacré par les tronçonneuses. Le maire a informé que l’équipe « espace vert » avait augmenté… Brrrrrr!

Retour au budget pour 2019.
Les frais de fonctionnement du personnel municipal s’élèvent à 1 322 944 €!   (en 2008:  500 000€)  

Nous apprenons que dans le cadre de la COMMUNICATION, un drone viendra survoler Pompignac  afin de « vendre » la commune   drone photo

(demandera t il l’autorisation à ses administrés? attention! l’été arrive et toutes les personnes en maillot de bain devront se cacher en entendant le moteur de cet appareil indiscret! Y aura t il le logo de Pompignac sur ses ailes? Quel prix cela coûtera à la commune? N’oublions pas que sur internet, on peut disposer de vues aériennes gratuites…)

Investissements prévus.

Des travaux à l’église seront effectués. Il s’agit de réaménager le parvis, de faire installer une rampe pour handicapés. Mais le maire souhaite « ne pas affecter l’esthétique de l’église ». (s’est il posé la question quand il a autorisé la pose des antennes Orange dans le clocher?)

Un monte escalier est prévu dans la mairie pour permettre l’accès de la salle du conseil aux handicapés. Le budget prévu est de 12 000 €. (Est ce bien adapté? l’escalier est particulièrement raide…)

Dans la salle polyvalente, le maire  prévoit l’installation de tribunes rétractables. Le coût en sera de 160 000 €.   

Aménagement du centre ville : Il est question de demander à une « personne extérieure »  (un cabinet d’études? un architecte urbaniste?) de travailler sur un plan d’aménagement de ce centre ville.  Nous sommes très étonnés que le maire parle de faire refaire une étude d’aménagement du bourg. Nous nous rappelons très bien que dans un « Mensuel » de 2012, il a affirmé fièrement que le cabinet de M. Pétuaud Létang, architecte urbaniste renommé sur la place de Bordeaux, avait travaillé sur un aménagement du centre bourg. Où sont passés ces dossiers? Personne n’a pu les consulter, et maintenant la mairie remet le dossier en chantier… Pour quel coût?

Nouveauté: M. Gibelin a demandé si les pompignacais participeraient à ce projet, le maire ne dit pas non, MAIS rappelle qu’il a été élu sur des projets. (devons nous comprendre une fois de plus que lui seul doit décider de l’avenir de Pompignac?  PSE demandera à travailler sur ce dossier!) 

LE BUDGET DE POMPIGNAC S’ELEVE A   6. 484. 898,72 €

Le kiosque à pizza est propriété de la commune. Il est loué aux commerçants.

Le local du pôle médical doit être vendu à la kinésithérapeute.  (cela avait été annoncé comme fait il y a presque un an…)

Le bus doit être remplacé, l’achat se monterait à 165 000€.  Une location est envisagée. 

Friction entre le maire et les conseillers d’opposition au sujet de certains points comptables de la zone libellule et la station d’épuration. Les élus d’opposition demandent des précisions sur certaines lignes budgétaires, le maire s’emporte et rappelle que c’est lui seul qui donne la parole. Il conclut « ils sont pénibles ». M. Massé et Mme Papet demandent que ce soit inscrit sur le compte rendu de la séance.

Pour le budget annexe de la « zone mixte » il reste 700 000 € d’emprunt à rembourser. Le terrain a été acheté 1 100 000 € en 2009 

Le budget des associations s’élève à 21 398 €

Les élus d’opposition ont voté contre tous les points abordés lors de ce conseil municipal.    

Ce conseil municipal a été très long et rempli de chiffres, de termes techniques ardus, et nous comprenons les conseillers de la majorité qui ne sont pas intervenus. Mais nous avons constaté tout au long de ce conseil municipal le sérieux avec lequel les élus d’opposition ont étudié les dossiers, notamment Mme Papet. Ils n’avaient disposé  que de 2 jours pour y travailler. Nous remarquons hélas qu’aucun objectif de transition énergétique n’est prévu pour cette année 2019…

 

Pour corriger des détails, apporter des précisions, une seule adresse:   pse.33@orange.fr

  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG

             Dans le « Mensuel » de juillet août 2019, le maire annonçai…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
Charger d'autres articles liés
  • ENFIN!

    Notre association a gagné son procès contre la mairie, pour l’arrêté anti démocratiq…
  • AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG

             Dans le « Mensuel » de juillet août 2019, le maire annonçai…
  • ZERO DECHET (S)

    La semaine du 18 au 24 novembre a été déclarée « semaine zéro déchet &raqu…
Charger d'autres écrits par pompignacsauvenvi
  • AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG

             Dans le « Mensuel » de juillet août 2019, le maire annonçai…
  • DERNIERE MINUTE

    Deux informations: 1- PSE a tenu son Assemblée Générale ce vendredi 5 avril à Salleboeuf. …
  • RIEN DE NOUVEAU A POMPIGNAC

    Ce mercredi 16 janvier, nous avons assisté au conseil municipal. 11 points ont été soumis …
Charger d'autres écrits dans Conseils municipaux

Laisser un commentaire