Le Clouet est un grand espace de notre commune qui attire les entreprises. Nous avons droit à des hangars, des bâtiments industriels, et maintenant, des immeubles d’habitations. Outre le « Carré de Lina  » (qui avait auparavant pour nom « le Clos des Lilas ») voilà que se profile un autre bâtiment important au coin de l’avenue du Périgord et du chemin de Lauduc.  Le futur immeuble compterait plus de 65 appartements, des commerces et des bureaux. Qui a décidé de cela? Quels pompignacais ont été informés? 

Depuis 2 ans, le projet va et vient dans les cartons de la mairie. Le registre des permis de construire n’est pas très clair à ce sujet. Le terrain a été acquis par la commune voilà maintenant 10 ans, puis revendu à une société qui n’a pas concrétisé son projet d’installation d’une entreprise, puis peut être revendu … à qui?  En fait, le premier projet déposé en mairie en 2017 concerne la société Véravante 1. Puis le projet déposé en 2019 est celui de Gecima Rénovation et Patrimoine .

Nous produisons ici le résultat d’une recherche faite par le rédacteur de  pompignac.net qui nous autorise à utiliser ses documents, ce dont nous le remercions vivement.

Premier projet datant de 2017 (société Veravante 1)

Surface ’ hébergement hôtelier ’ existante avant travaux :
Code type d’opération de construction : 14
Période de prise en compte de l’événement : 2018-02-28
Nombre de logements de 2 pièces : 60
Nombre de logements de 3 pièces : 29
Nombre de logements de 4 pièces : 5
Nombre de logements individuels créés : 14
Nombre de logements collectifs créés : 80
Nombre de logements total créés : 94
Indicateur « mode d’utilisation » : résidence principale (si utilisation personnelle) : 1
Indicateur « mode d’utilisation » : vente : 1
Surface ’ Habitation ’ nouvelle construite : 5121

Autre projet datant de 2019

Informations sur le projet

Surface existante avant travaux :
Code type d’opération de construction :
Période de prise en compte de l’événement : 2019-07-28
Nombre de logements : 65
Nombre de bureaux et commerces : 4
Surface plancher habitation : 4 131 m²
Surface plancher bureaux : 2 748 m²
Surface plancher commerces : 931 m²

Les deux sociétés appartiennent à la même personne, M. Aittghoute. Nous remarquons que le nombre de logements a diminué entre les deux périodes.

Pourquoi PSE s’intéresse  à ce programme?

Tout d’abord, l’emplacement.

Cet immeuble sera situé très loin du centre ville pourtant aménagé depuis 12 ans pour attirer du monde. Les futurs habitants seront bien loin de la vie sociale de Pompignac et s’y intéresseront peu. Les écoles seront à une telle distance que les parents hésiteront à scolariser leurs enfants à Pompignac. Les commerces du Poteau d’Yvrac seront plus près pour eux que ceux du centre ville. Ils se sentiront peu concernés par la vie de notre commune.

Puis, l’environnement.

Habiter près des hangars et des entreprises dont les abords sont particulièrement laids et non entretenus peut en rebuter plus d’un. Quel intérêt de venir s’installer à cet endroit? Cette construction ne correspond en aucune façon aux perspectives « campagnardes » du candidat de 2008 devenu maire il y a 12 ans. Entasser des gens dans un immeuble est ce une façon d’illustrer l’expression ‘mettre la ville à la campagne’?

Récemment, lors d’une réunion électorale, M. Loddo a souligné qu’il n’était pas souhaitable que des habitations soient prévues loin du centre ville. Un membre de PSE a fait remarquer au candidat Denis Lopez et ses colistiers que ce serait le cas au Clouet. Ce fut une vertueuse indignation de la part de 4 des candidats: non, il ne peut pas être pertinent de prévoir des logements si loin du centre bourg. Il est plutôt envisagé d’installer des bureaux et commerces. Mais, bien sûr, il s’agissait d’une promesse de campagne électorale.

Nous sommes ainsi ramenés au début de l’affaire. Nous avons consulté le panneau d’affichage de la mairie, le permis de construire a été refusé fin janvier 2020. Quelle suite sera t elle donnée à ce projet? Nous sommes assez inquiets pour l’avenir de ce quartier…

Clouet refus de permis de construire

  • MYSTERE AU POULAILLER

    Certains pompignacais ont fait le choix d’élever des volailles dans leur jardin, not…
  • EN ROUTE POUR 2021

    Laissons derrière nous cette année 2020 interminable et si pénible. 2020 a été marqué par …
  • MICRO FORET

    Certaines municipalités, nouvellement élues, ont décidé de ne pas attendre 2021 pour prend…
Charger d'autres articles liés
  • MYSTERE AU POULAILLER

    Certains pompignacais ont fait le choix d’élever des volailles dans leur jardin, not…
  • EN ROUTE POUR 2021

    Laissons derrière nous cette année 2020 interminable et si pénible. 2020 a été marqué par …
  • MICRO FORET

    Certaines municipalités, nouvellement élues, ont décidé de ne pas attendre 2021 pour prend…
Charger d'autres écrits par pompignacsauvenvi
  • MICRO FORET

    Certaines municipalités, nouvellement élues, ont décidé de ne pas attendre 2021 pour prend…
  • A QUOI SERT CET ECLAIRAGE NOCTURNE?

    La pollution lumineuse est un aspect environnemental peu pris en compte  dans  notre socié…
  • ILLUMINATIONS DE NOEL

    Traditionnellement, Noël appelle les décorations et les illuminations festives dans nos vi…
Charger d'autres écrits dans environnement

Laisser un commentaire