Pompignac sauvegarde environnement

Préservons Pompignac

 

CES CHÊNES QU’ON ABAT 17 octobre 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 18 h 20 min

Une promenade dans Pompignac est très instructive. Le prix du terrain étant très élevé, les nouveaux habitants font l’acquisition de petites surfaces pour y construire des maisons y tenant la plus grande place possible. Cela peut générer des écoulements d’eau de pluie qui dévaleraient le long des routes vers la Capéranie ou la Laurence. Certains écoulements  peuvent aussi gêner les voisins quand les eaux de pluie  traversent leur terrain, sans retenue. Nous n’avons pas pu obtenir de la mairie un plan général de collecte et d’évacuation des eaux pluviales. Il ne doit certainement pas exister de documents de ce genre à Pompignac.

Notre commune ne connaîtra pas le sort des malheureux de l’Aude, heureusement, et cependant, il faudrait bien se préoccuper des conséquences du changement climatique s’ajoutant aux permis de construire tous azimuts accordés par les maires soucieux  de satisfaire leur électorat.

Les pompignacais souvent, aménagent leur jardin, mais peu plantent des arbres: la place manque. Il en est qui au contraire, ont pour but d’acquérir un terrain de bonne taille, puis  de le lotir au maximum afin d’en tirer un bon profit à la revente. C’est le cas chemin de Cordes, au Clouet, dans certains lotissements, et pour ce faire, les arbres sont gênants.     DSC02393          

Donc, il faut les abattre. Nous avons contacté le maire à ce sujet, qui ne peut rien faire, (bien sûr!), chacun agissant comme il l’entend avec les végétaux importuns. Peu à peu, les grands arbres disparaissent.

Il nous semble indispensable que lors de la prochaine campagne électorale, le thème du PLU soit sérieusement débattu. Il faut maintenir à Pompignac le plus possible d’espaces boisés. De bons échanges en perspective!

 

 

 

 

 

Nous informons que le rédacteur de pompignac.net a écrit un excellent article au sujet des risques d’inondation …

 

 

ENCORE ET ENCORE LINKY 12 octobre 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 2 h 46 min

mensuel linkyLe « Mensuel » de ce mois d’octobre 2018 nous impose la deuxième partie du feuilleton Linky. Le titre de l’article est déjà insultant: « CE QU’IL FAUT SAVOIR ». Devons nous  accepter de recevoir la bonne parole d’un maire qui estime que  les pompignacais sont incapables de réfléchir par eux mêmes? Franchement! « ce qu’il faut savoir »!!! Il est dommage que le fond de l’article soit une répétition de ce que tout le monde sait déjà. Le maire n’aborde jamais l’aspect négatif de ces compteurs et se fait le relais de ENEDIS. Pourquoi?

PSE a demandé à plusieurs reprises  au maire d’organiser une réunion publique de débat avec des conférenciers d’opinions différentes, il a toujours refusé!

Visiblement le Maire actuel de Pompignac a compris que beaucoup de ses concitoyens  ont des réticences vis à vis de ce compteur. Aurons nous droit à un nouvel épisode le mois prochain? Outre le fait d’insulter ses administrés en expliquant que refuser Linky est le fait de pauvres demeurés qui n’y comprennent rien, il nous assène ses vérités personnelles, niant que la sensibilité électro-magnétique soit un fait reconnu par le corps médical. Il devrait approfondir l’étude du dossier, ses arguments sont un peu faibles. L’ANSES ( Agence Nationale de Sécurité Sanitaire et Sociale) a déjà alerté à ce sujet.   Nous demandons instamment au maire de respecter les convictions de ses administrés.  La liberté d’opinion est inscrite dans la Constitution…

Nous nous permettons de citer entièrement l’association Robin des Toits:

« Si les villes sont responsables, elles doivent prendre conscience que le rôle des élus se doit de ne pas être une roue de transmission d’une entreprise quelle qu’elle soit, quels que soient les ordres venus d’en haut, mais bien de s’assurer de préserver la santé, la sécurité et le respect de la vie privée des citoyens. (…) Une société du tout numérique que nous refusons absolument notamment au vu des enjeux sanitaires dont on voit de plus en plus les méfaits dans la population. Non! Une certaine  idéologie d’un certain type de progrès n’est pas la bonne. Le dire n’est pas être technophobe. Le mépris fréquemment affiché ne peut suffire à masquer la réalité. »

ENCORE UNE FOIS, PSE RÉCLAME LE DROIT POUR CHACUN DE CHOISIR LE CHANGEMENT DE COMPTEUR OU DE LE REFUSER. UN MAIRE SE DOIT DE PRENDRE EN COMPTE LES DEMANDES DE SES ADMINISTRES ET DE LES RELAYER AUPRÈS DES POUVOIRS PUBLICS. SINON, QUE REPRÉSENTE POUR LUI LE FAIT D’ÊTRE ÉLU?

 

 

DE L’ARGENT BIEN EMPLOYÉ 6 octobre 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 17 h 37 min

Suite à notre compte rendu du dernier conseil municipal, nous avons adressé un courriel au maire et à ses adjoints. Nous y demandions le report de la somme de 700 euros allouée à une association extérieure à Pompignac et à la CDC, à la végétalisation de la toiture de l’école maternelle. En effet, des parents d’élèves nous ont alertés sur les effets de la canicule sur les enfants scolarisés.

DSC02351

Nous officialisons notre demande. Lors de la construction en 2012, le maire avait assuré aux utilisateurs de l’école et aux pompignacais, que l’école serait équipée de panneaux solaires (mais oui, mais oui!) et d’un toit végétalisé! infotox?

 

Il n’est pas trop tard, au travail, Monsieur le Maire! La planète a besoin de tous nos efforts, donc dépensons une partie de l’argent public à la préservation de notre environnement.

 Pour vous aider, PSE propose un exemple de toiture végétalisée.

DSC08877Bien sûr, les végétaux doivent être adaptés à nos climats, mais nous ne manquons pas de diverses graminées demandant peu d’eau pour garnir ce toit si triste. Même les rennes du Père Noël feraient la grimace. De plus, la place ne manque pas pour planter des arbustes…

Le prochain été peut être plus doux pour les petits. A la sainte Catherine, tout bois prend racine!

 

 

 

CONSEIL MUNICIPAL 28 septembre 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 17 h 07 min

Lundi 24 septembre, le Conseil Municipal s’est réuni pour délibérer sur 12 points.

(Le correspondant de Sud Ouest étant absent, les seuls comptes rendus de la séance sont assurés par PSE et par pompignac.net)

Les conseillers municipaux avaient été convoqués très tard et ont estimé avoir eu trop peu de temps pour préparer cette séance. En conséquence, à la demande de l’opposition, l’approbation des procès-verbaux des Conseils Municipaux précédents ont été remis à la prochaine séance. 8 conseillers municipaux étaient absents.

1.  Levée de prescriptions dans le cadre de différents marchés publics.  Adopté à l’unanimité

2.  Adhésion à la convention pour l’efficacité énergétique du patrimoine…  Adopté à l’unanimité.

3.  Demande de subvention pour l’éclairage public.  Adopté à l’unanimité.  ( Espérons que cela ne permettra pas un éclairage a giorno dans tout Pompignac! Le milieu naturel, notamment la vie des animaux nocturnes souffre trop de ces « candélabres » trop éclairés)

4.  Vente de la parcelle ZM1074 au vallon de Lannegran.   Adopté après discussion

5.  Vente du terrain AB102.  Le terrain situé 41 avenue de la mairie, comporte un terrain nu de 522 m2  Après discussion, la délibération est adoptée à la majorité, l’opposition ayant voté contre.

6.  Vente du lot B de la parcelle AB 102 et de la parcelle AB103. La maison doit être remise en état et sa vente ne sera effectuée qu’ultérieurement. Elle pourrait être vendue à hauteur de 255 000 euros.

7.  Acquisition de la parcelle ZD178 Il s’agit d’un puits chemin de Martinot,  « petit monument acheté par la commune 1 euro symbolique » Adopté à l’unanimité

8.  Approbation du rapport de la commission locale d’évaluation des charges transférées relatives à l’exercice de la compétence Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations. Adopté à l’unanimité.

9.  Adhésion à la Charte locale d’accès à une alimentation de qualité. Faire évoluer l’offre d’aide alimentaire et l’ accompagnement social. Le maire informe que Pompignac s’est engagé pour le projet de jardins partagés qui seront situés près du bassin d’orage, « sous le passage de Touty » (PSE a depuis longtemps souligné l’importance de toute forme de partage et de solidarité. Nous sommes ravis d’avoir enfin été entendus… Mais à qui seraient destinés ces « jardins partagés »?  ).  M. Roiné rappelle que la commune de Pompignac n’a pas aidé l’association « Le Bocal Local ». Le maire répond que « Nous les avons gardés 2 ans gratuitement. Ils n’ont rien fait. On attend qu’ils proposent quelque chose »  Adopté à l’unanimité.

10.  Subvention au Bordeaux Yvrac Aéro Club « BYAC ».    Le maire demande au conseil municipal d’accorder une subvention de 700 euros à cette association d’Yvrac, sous le prétexte qu’une jeune pompignacaise a obtenu son diplôme d’aviatrice. L’opposition fait remarquer que l’école de pilotage est privée, située à Yvrac et souhaite  savoir quel intérêt aura notre commune à verser cette subvention?

M. Loddo parle d’un logo de Pompignac sur les flancs de l’avion, qui fera connaître notre commune. (!?) Il sera également  possible d’offrir un baptême de l’air aux gagnants des foulées pompignacaises…

M. Massé interroge le maire sur la question de subventionner les autres sportifs de haut niveau qui habitent Pompignac. (La réponse est un peu embrouillée)

L’opposition souhaite consulter  la demande écrite par l’ association d’Yvrac sollicitant une subvention de Pompignac. Le maire, assez énervé, répond qu’il suffit de lui écrire  et qu’il a un mois pour répondre!   Adopté à la majorité, 5 oppositions. 

(L’attribution de cette subvention à une commune extérieure à la CDC, nous paraît étrange et pour tout dire assez choquante. Il y a à Pompignac des jeunes très méritants dans des domaines tant sportifs que professionnels, pour quelle raison donner la préférence à un club d’aviation? De plus, nous encourageons vivement les Pompignacais à se munir de jumelles pour pouvoir distinguer le logo de Pompignac sur un petit avion. Une idée nous vient: demandons une subvention à la mairie pour que les membres de PSE se promènent avec le logo de Pompignac sur la carrosserie de leur véhicule. Allez! comme le disait Beaumarchais: « dépêchons nous d’en rire de peur d’avoir à en pleurer »)

11.  Délibération relative aux emplois temporaires et saisonniers au sein de la collectivité. Il s’agit de « créer » administrativement des emplois qui existent déjà afin de les officialiser, ces emplois étant actuellement objets de contrats. Ce serait une demande du Trésorier. L’opposition demande que s’arrêtent les augmentations de charges. Le maire s’énerve et parle de respect et d’outrage à magistrat. (N’est ce pas un peu exagéré? Un élu a tout de même le droit de poser des questions et de se préoccuper des finances communales! Le maire devrait montrer un peu de respect pour ses collègues élus! « je vous intime l’ordre de ne pas outrager!)  Adopté à la majorité; 5 oppositions

12.  Délibération cadre relative au régime indemnitaire des emplois de la filière culturelle.  Il s’agit de la rémunération de certains employés communaux, dont le directeur de l’école de musique.  L’opposition demande quelle incidence cela aura sur le budget. Le maire répond que cela est indiscret, nous connaîtrions ainsi le salaire des personnes employées par la mairie. (On croit rêver! Les conseillers municipaux semblent ainsi contenus dans un rôle de marionnettes devant approuver ce que demande le maire!)  Adopté à la majorité.

        Prix et qualité du service publique d’assainissement collectif; de l’eau potable; Mme Deligny informe sur la consommation qui a augmenté de 3% due à l’accroissement de la population et à l’activité professionnelle ( il est vrai que toutes ces constructions entraînent une consommation importante d’eau)  La télé-relève permet de surveiller la consommation d’eau. Le prix de l’eau : augmentation des redevances à payer aux organismes de distribution… Cela atteint 5,19 euros au m3. Rien sur les travaux de la zone libellule.

CE CONSEIL MUNICIPAL A ÉTÉ UNE FOIS DE PLUS LE LIEU D’ÉCHANGES  DIFFICILES ENTRE LE MAIRE ET L’OPPOSITION. LE MAIRE A ENCORE EU RECOURS A SON REFRAIN FAVORI: AVANT LUI, RIEN N’EXISTAIT A POMPIGNAC. POURRIONS NOUS AVOIR LA PROCHAINE FOIS UNE SÉANCE CALME ET DES ÉCHANGES DANS LE RESPECT LES UNS DES  AUTRES?

Si notre rédaction a fait des erreurs, il ne faut pas hésiter à nous en faire part: pse.33@orange.fr

PETIT CONSEIL DE LECTURE:   DISCOURS DE LA SERVITUDE VOLONTAIRE    ÉCRIT A 19 ANS PAR LE GÉNIAL ÉTIENNE DE LA BOETIE…

 

 

 

CONSEIL MUNICIPAL 23 septembre 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 19 h 28 min

Un conseil municipal est prévu lundi 24 septembre à 19 h à la mairie de Pompignac. Prévenus très tard, les conseillers municipaux auront ils le temps de consulter les dossiers pour poser de bonnes questions?

12 points sont à l’ordre du jour.

Achats et ventes de terrains, subvention pour le club d’aviation d’Yvrac….. ??????

Et: une information au conseil municipal.

Nous aurions aimé que soient abordés la gestion de la canicule dans les cours d’eau (la Laurence notamment), les débuts de travaux de la zone libellule…

Nous serons présents à ce conseil, un compte rendu sera rédigé sur notre site dans les prochains jours.

 

 

UN ETE DIFFICILE POUR LA LAURENCE 19 septembre 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 19 h 35 min

Le feuilleton de la zone libellule n’est pas terminé. Si pour la plupart d’entre nous la chaleur et le soleil sont un bienfait, pour la flore et la faune il en est autrement. Une sécheresse prolongée est préjudiciable au milieu naturel.

rivière sèche

Ainsi, la Laurence souffre du manque d’eau. Les rejets de la station d’épuration nécessitent un traitement supplémentaire pour être entièrement purifiés. Nous avons expliqué très souvent le fonctionnement de cette station d’épuration et de son prolongement, la zone libellule.  . Les marchés ont été passés en JUIN 2014. Quatre ans après, nous en sommes au même point…

La mairie a bénéficié de la part de la préfecture d’un délai renouvelé deux fois. Mais qu’en est il du coût de ces travaux? Le prix en a t il été revu à la hausse? Les pompignacais en seront ils informés?

PSE a adressé des demandes répétées pour obtenir la procédure retenue  pour passer l’été 2018 avec le moins de dommage possible pour le milieu aquatique. A son habitude, le maire ne daigne pas répondre. Mais nous avons eu le plaisir de recevoir un courrier de l’adjointe chargée du dossier. Nous l’en remercions. Il est simplement dommage qu’il faille toujours  attendre des mois pour obtenir ce que l’on demande ! (rappelons que le maire actuel a toujours eu accès rapidement aux  dossiers qu’il demandait à son prédécesseur qu’il critique à tout bout de champ)

 

 

C’est parti! 8 septembre 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 13 h 46 min

C’est la rentrée, les vacances sont terminées L’activité a repris, notamment à la mairie où la rédaction du « Mensuel » a consacré deux pleines pages à l’installation des compteurs Linky. Un article bien détaillé nous explique les avantages des nouveaux compteurs, et surtout, il y est bien précisé que les personnes qui n’acceptent pas ces prodigieux  appareils sont des pauvres d’esprit, qui n’y connaissent rien.

  Nous aurions souhaité une présentation  plus objective, abordant le pour et le contre. PSE a insisté auprès de la mairie, ainsi que des conseillers municipaux pour obtenir  une réunion publique d’information, où il aurait été intéressant de poser des questions,  cela nous fut refusé!

                     L’équipe municipale ne peut en aucun cas considérer qu’un article est une information et    puisse remplacer  un  véritable débat!!

photos plusieurs linky

Nous apprenons qu’au cours de ces derniers mois, les maires des communes environnantes ont organisé des rencontres entre les citoyens et les responsables d’ENEDIS, où des opposants à Linky ont pu intervenir. A Pompignac cela paraît inconcevable! Les élus de Tresses ont voté une motion présentée à ENEDIS lui demandant de respecter les choix des citoyens de santé  fragile qui ne peuvent être soumis aux ondes émises par ce compteur. A Salleboeuf, le conseil municipal a voté pour que les citoyens aient le choix d’accepter ou de refuser l’installation de LInky. Chez nous? Rien! Nous avons le droit… de nous taire et d’accepter sans poser de questions. Il nous semble que le Mensuel devrait être plus rigoureux et présenter un article plus respectueux des opinions de chacun.

PSE rappelle ses réticences vis à vis de ce compteur nouvelle génération (ce n’est qu’une machine, nous lui refusons la qualification d’ intelligente) :

     Problème écologique: des compteurs qui fonctionnent très bien depuis de nombreuses années sont remplacés par des  machines dont la durée de vie est limitée à 15 ans (dixit ENEDIS) Que faire des millions de compteurs arrachés et non recyclables? Les jeter à la mer, peut être?

     Gaspillage: Plus de 5 milliards d’euros sont dépensés pour cette innovation. Ce sera dans la poche d’ENEDIS  (la Cour des comptes a souligné le fait que les consommateurs n’y ont aucun intérêt.) Chaque consommateur paiera la note (Plus de 200 euros) répartie sur plusieurs années. Devrons nous prendre un abonnement plus élevé pour pouvoir utiliser deux appareils simultanément?

    Diffusion des ondes: le CPL est une radiofréquence (entre 63 et 95 mégahertz) injectée dans les circuits, câbles et appareils électriques, non prévus pour cela, ils ne sont pas blindés. Ces radiofréquences sont mesurables jusqu’à 2,5 m des câbles installés dans les murs, fils électriques, appareils notamment les lampes de chevet… Des concentrateurs doivent être posés à distances régulières le long de nos routes et rues, pour récupérer les données et les envoyer au data center d’ENEDIS qui transmet à ses partenaires. Des grandes villes on interdit le WIFI dans les crèches et les écoles, mais quid des compteurs LINKY?   Linky vie privée réseau

     Un changement imposé: Il devrait être possible d’opter ou non pour l’installation des compteurs Linky. Le maire devrait, auprès d’ENEDIS,  défendre le droit de chacun d’ accepter on non, comme dans beaucoup de communes!

TOUT CELA NOUS INQUIETE. IL EST TOUT A FAIT RESPECTABLE DE VOULOIR REMPLACER LES COMPTEURS EXISTANTS.   MAIS IL EST AUSSI RESPECTABLE DE DEMANDER A GARDER NOS COMPTEURS BLEUS.  LE MEPRIS AFFICHE ENVERS LES OPPOSANTS A L’INSTALLATION DE LINKY EST INACCEPTABLE.

Le rédacteur en chef de pompignac.net nous informe qu’il est possible de mesurer l’intensité des ondes propagées par nos appareils électriques. Il suffit de rentrer l’application electrosmart sur les smartphones et autres iphones.

Pour obtenir davantage de renseignements au sujet des compteurs Linky, voici des sites à consulter entre autres:

Robin des toits   

résistance verte    

stop Linky

 

 

 

UN MEPRIS INSUPPORTABLE 24 juillet 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 15 h 41 min

Depuis deux jours, une grue est posée devant l’église de Pompignac et travaille à installer l’antenne d’Orange. Cela se fait pendant l’absence des habitants, l’été est bien commode pour faire des travaux .

Malgré nos demandes répétées au maire et à son conseil municipal, malgré nos lettres à la société Orange, forts des signatures que nous avons réunies pour protester contre cette décision, l’antenne de téléphonie mobile est posée.  Nous le répétons: aucun affichage, aucun débat en conseil municipal, aucune information auprès des riverains!

Nous avons écrit au maire, écrit aux conseillers municipaux, aucune réponse n’a été donnée à nos questions! (Cela rapportera  15000 euros par an à la commune)

Nous avons par deux fois adressé un courrier à la société Orange pour demander une preuve que tout a été fait pour avertir les Pompignacais. Aucune réponse!

Cela semble être la mode maintenant: les citoyens ne sont là que pour subir les décisions des grandes sociétés et des élus!

NOUS DÉNONÇONS FERMEMENT CES PROCÉDÉS ANTIDÉMOCRATIQUES,  CE MÉPRIS AFFICHE DE L’OPINION DES CITOYENS

 

 

REUNION LINKY A SADIRAC 21 juillet 2018

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 15 h 35 min

Lundi 2 juillet, à Sadirac, s’est tenue une réunion d’information au sujet de Linky.

Le maire de Sadirac, suite à un conseil municipal, a organisé cette réunion, avec efficacité et sérieux; ENEDIS était représenté par le Directeur ENEDIS Gironde, et la Responsable du déploiement en Gironde, Dordogne et Lot et Garonne. Le débat fut animé mais très courtois, l’assistance a pu poser des questions auxquelles ont répondu ces deux représentants d’ENEDIS. Nous souhaiterions tellement que de telles réunions aient lieu à Pompignac…

 

 

UNE VILLE EN TRANSITION

Classé dans : Non classé — pompignacsauvenvi @ 15 h 32 min

Depuis quelques années, des citoyens de Saint Loubès se sont regroupés pour créer « Saint Loubès en transition ». Ils se proposent d’agir pour l’avenir en changeant leur façon de consommer, et leur mode de vie.    St Loubes transition 5 Le dimanche 1er juillet, une journée était organisée pour exposer les diverses réalisations de l’association.       

   St Loubes transition 4       Des stands très variés étaient proposés:

Le panier Loubésien,  AMAP de Saint Loubès.  Le « mille pattes », un mode de ‘locomotion’ dynamique, pris en charge par les parents, qui emmènent les enfants à l’école à pied, retrouvant au fur et à mesure de leur déplacement, d’autres enfants qui se joignent au groupe.  Ainsi, se créent des liens amicaux entre les parents d’élèves. 

En se promenant  à Saint Loubès on peut voir parfois sur les trottoirs des jardinières offrant des légumes de saison, tels des tomates, des courgettes, du persil ou de la menthe…  St Loubes transition jardinsCe sont les « jardins partagés ». Initiative intéressante qui va plus loin qu’un simple geste de générosité. 

D’autres stands encore retenaient l’attention, comme « la cigale », proposant des prêts à de jeunes entrepreneurs;   la MIEL, monnaie locale assez développée dans cette ville, un  atelier de réparation de vélos; un atelier de bricolage pour fabriquer des pièges à frelons asiatiques, des nichoirs, des hôtels à insectes, un stand « zéro déchet », des artisans du bâtiment travaillant avec des matériaux écologiques tels que le liège. Tout cela nous permet d’envisager l’avenir avec sérénité. Enthousiasme et engagement pour la transition écologique et énergétique, nous aimerions voir ces initiatives se développer partout.

 

12345...12
 
 

Mbway bordeaux |
FCPE Astrolabe |
Badstcyr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Forezenergiescitoyennes
| Amicale Laïque Pordic
| Amicale Laïque de Janzé